Les tribus aborigènes non reconnues de Taïwan : Histoire, culture et lutte pour la reconnaissance

Découvrez les tribus aborigènes non reconnues de Taïwan, dont la culture et les traditions revendiquent leur place dans l'histoire.
Aborigène de Taïwan - Copyright : Sam Yeh

Partager l'article

Il existe plusieurs groupes aborigènes à Taiwan qui ne sont pas officiellement reconnus par le gouvernement taïwanais. Ces groupes, appelés « tribus non reconnues », sont souvent marginalisés et confrontés à des défis économiques et sociaux. Ces tribus ont leur propre culture et leur propre langue, mais leur statut officiel est controversé. Voici quelques-uns des groupes aborigènes non reconnus de Taiwan.

Pourquoi ces tribus ne sont-elles pas reconnues ?

Les raisons pour lesquelles certains groupes aborigènes ne sont pas reconnus à Taiwan sont complexes et peuvent varier en fonction de chaque groupe. Cependant, voici quelques explications possibles :

Histoire coloniale :

L’histoire coloniale de Taiwan a joué un rôle important dans la marginalisation des groupes aborigènes non reconnus. Les colons étrangers, tels que les Néerlandais, les Espagnols et les Japonais, ont divisé les populations autochtones en différents groupes, créant des divisions ethniques artificielles.

Manque de preuves historiques :

Les groupes aborigènes non reconnus peuvent avoir des difficultés à prouver leur existence et leur patrimoine culturel en raison d’un manque de documentation historique ou d’archives.

Politique :

Le gouvernement taïwanais peut avoir des politiques qui excluent certains groupes aborigènes de la reconnaissance officielle en raison de questions juridiques ou politiques complexes.

Influence culturelle dominante :

Les groupes aborigènes non reconnus peuvent avoir été assimilés à la culture dominante de Taiwan, perdant ainsi leur identité culturelle unique.

Cependant, il convient de noter que les raisons exactes pour lesquelles certains groupes aborigènes ne sont pas reconnus à Taiwan peuvent varier en fonction de chaque groupe, de leur histoire et de leur contexte culturel particulier.

Quelques unes des tribus aborigènes non reconnues

Kaxabu :

Les Kaxabu sont un petit groupe aborigène de Taiwan, avec une population d’environ 500 personnes. Ils sont principalement installés dans les montagnes du centre de Taiwan. Les Kaxabu sont connus pour leur artisanat traditionnel, notamment la sculpture sur bois et le tissage.

Ketagalan :

Les Ketagalan sont un petit groupe aborigène de Taiwan, avec une population d’environ 200 personnes. Ils sont principalement installés dans le nord de Taiwan, près de la ville de Taipei. Les Ketagalan sont connus pour leur artisanat traditionnel, notamment la poterie.

Taivoan :

Les Taivoans sont un petit groupe aborigène de Taiwan, avec une population d’environ 600 personnes. Ils sont principalement installés dans le sud de Taiwan, près de la ville de Kaohsiung. Les Taivoans sont connus pour leur artisanat traditionnel, notamment la sculpture sur bois.

Babuza :

Les Babuza sont un petit groupe aborigène de Taiwan, avec une population d’environ 1000 personnes. Ils sont principalement installés dans les montagnes du centre de Taiwan. Les Babuza sont connus pour leur artisanat traditionnel, notamment la sculpture sur bois et le tissage.

Makatao :

Les Makatao sont un petit groupe aborigène de Taiwan, avec une population d’environ 150 personnes. Ils sont principalement installés dans le centre de Taiwan, près de la ville de Taichung. Les Makatao sont connus pour leur artisanat traditionnel, notamment la sculpture sur bois.

Hoanya :

Les Hoanya sont un petit groupe aborigène de Taiwan, avec une population d’environ 200 personnes. Ils sont principalement installés dans le centre de Taiwan, près de la ville de Taichung. Les Hoanya sont connus pour leur artisanat traditionnel, notamment la sculpture sur bois et le tissage. Pendant longtemps ils ont été confondus avec les Makato.

Siraya :

Les Siraya sont un petit groupe aborigène de Taiwan, avec une population d’environ 10 000 personnes. Ils sont principalement installés dans le sud de Taiwan, près de la ville de Tainan. Les Siraya sont connus pour leur artisanat traditionnel, notamment la sculpture sur bois et le tissage.

Basay :

Les Basay sont un petit groupe aborigène de Taiwan, avec une population d’environ 300 personnes. Ils sont principalement installés dans le centre de Taiwan, près de la ville de Taichung. Les Basay sont connus pour leur artisanat traditionnel, notamment la sculpture sur bois et le tissage.

Ces groupes aborigènes non reconnus continuent de lutter pour leur reconnaissance officielle et leur autonomie culturelle. Ils ont leur propre culture et leur propre patrimoine, et leurs traditions méritent également d’être préservées et respectées. Et si vous souhaitez en découvrir plus sur une des tribus reconnues de Taiwan, le peuple Rukai, lisez notre interview de Lili Wen, chef Rukai connue mondialement.

Partager l'article

À propos de l'auteur

  • Luc

    Fondateur du webzine francophone Insidetaiwan.net Consultant en développement international 🚀des entreprises en Asie du Sud-Est #Taiwan #Tourisme #Société #Culture #Business #Histoire #Foodie

Vous aimez Inside Taïwan ?
Devenez acteur de ce projet

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à nos newsletters pour une exploration approfondie de Taiwan

Contenus sponsorisés