Les protestations contre le KMT se poursuivent et s’étendent dans Taïwan (Mise à Jour)

Manifestation spontanée à Taïwan : des centaines de jeunes protestent contre les actions controversées du KMT devant le Yuan législatif
Rassemblement devant le Yuan législatif - Copyright : Biran Hioe

Partager l'article

Depuis samedi 18 mai 2024, une manifestation spontanée s’est déroulée devant le Yuan législatif, attirant des centaines de jeunes. Ces manifestations nocturnes de grande envergure sont très rares depuis le Mouvement des Tournesols de 2014. Les protestations visaient les actions du camp pan-Bleu, qui tentaient de faire adopter plusieurs changements législatifs controversés sans débat adéquat.

Mise à jour du 24 Mais : Les protestations s’étendent à tout le pays

Des groupes organisent des protestations à travers Taïwan pour demander la transparence dans le processus législatif. Ils critiquent les législateurs du KMT et du TPP pour leurs tentatives de faire adopter des lois sans examen approprié et sans respecter les lois et procédures (Non inscription des amendements au calendrier, non discussion des amendements avec les autres, contrôle accru sur les Hommes et femmes politiques de l’île avec possibilité de condamner ceux qu’ils jugeraient fautifs…). Les protestations, menées par le Front des citoyens de Taïwan, se déroulent au parc culturel de Chiayi, au musée national de la littérature taïwanaise et au parc central de Kaohsiung.

Ces actions font suite à des manifestations mardi contre les projets de réforme législative. Les organisateurs appellent à la protestation dans les rues entourant le Yuan législatif à Taipei et dans d’autres villes. Ils critiquent l’utilisation d’un processus non transparent par les législateurs et avertissent que les projets de loi proposés menacent la sécurité nationale. Ces protestations expriment le mécontentement face à des processus législatifs opaques et à une potentielle régression démocratique.

Mise à jour au 22 Mai 2024

Après la parenthèse due à la journée d’investiture, le mouvement de protestation contre le KMT, qui a débuté Samedi 18 se poursuit et à pris de l’ampleur. En effet des milliers de manifestants se sont rassemblés ce mardi 21 Mai, devant le Yuan législatif de Taïwan pour protester contre les fameux projets de loi controversés proposés par les partis d’opposition visant à étendre les pouvoirs législatifs pour superviser l’exécutif. Ces manifestations, menées par plus de 40 groupes civiques et soutenues par des partisans du Parti progressiste démocratique (DPP) au pouvoir, ont attiré plus de 10 000 personnes.

Les manifestants scandaient des slogans tels que « protéger la démocratie, retirer les projets de loi » et brandissaient des pancartes dénonçant la « vente du peuple » et les « tueurs de la démocratie ». À 21 heures, la foule avait envahi les rues autour du Parlement, où des podiums étaient installés pour permettre aux participants de partager leurs opinions. Un étudiant, surnommé Chen, a déclaré que l’adoption de ces amendements sans révision substantielle serait scandaleuse. À 23h45, le Parlement avait terminé la deuxième lecture des amendements sur les réponses des « personnels gouvernementaux » aux questions des législateurs, la nomination de candidats à des postes clés et le renforcement des pouvoirs d’enquête du Parlement. Les amendements imposent des amendes aux « personnels gouvernementaux » refusant de répondre ou donnant de fausses réponses lors des séances d’interpellation et prévoient une responsabilité pénale ou une destitution.

Une foule imposante – Copyright : CNA

Les votes pour les nominations à des postes clés devront désormais être publics, et les candidats nommés seront passibles d’amendes pour fausses déclarations. De plus, le Parlement pourra créer des comités d’enquête avec des pouvoirs d’accès aux documents et de convocation de témoins. Le Kuomintang (KMT) justifie ces réformes pour améliorer la transparence et la responsabilité gouvernementales, affirmant que le DPP n’a pas dû faire face à l’opinion publique au cours des huit dernières années en raison de sa majorité législative. Pour les manifestants les bonnes intentions du KMT et TPP cachent une volonté de contrôle de l’appareil exécutif et de chasses aux sorcières des gens qui ne correspondraient pas à leurs idées ou profils dans les différentes administrations et institutions du pays.

Pour de nombreux observateurs ces manifestations ressemblent au début des manifestations qui ont lancé les mouvement « Sunflower » il y a 10 ans. Cette fois il s’agissait un accord économique entre la Chine et Taïwan présenté comme positif par le KMT qui avait mis le feu aux poudres.

Un mouvement qui prend de l’ampleur – Copyright : CNA

Les motifs de la manifestation

La manifestation a été déclenchée par les tentatives du Kuomintang (KMT) de faire passer plusieurs lois controversées. Le KMT souhaite que le président fasse un discours sur l’état de la nation devant le parlement et réponde à une session de questions-réponses avec les législateurs. Le Parti démocrate progressiste (DPP) était prêt à accepter le discours, mais hésitait sur la session de questions-réponses, craignant que le camp pan-Bleu n’exploite les réponses pour justifier des mesures de rétorsion de la part de la Chine.

En outre, le KMT cherche à accorder de nouveaux pouvoirs de poursuite au parlement, permettant aux législateurs de convoquer des responsables gouvernementaux pour des interrogatoires. Les opposants craignent que ces mesures ne soient utilisées pour cibler politiquement des individus et saper l’administration de Lai Ching-te.

Taiwan Parliament Chaos: Lawmakers Clash Over Reforms Before President Lai Ching-te’s Inauguration

La réaction de la communauté étudiante

La journée avait déjà vu des échauffourées entre les législateurs du DPP et du KMT concernant les projets de loi contestés. En réponse, des groupes d’étudiants se sont rassemblés devant le parlement pour manifester. L’indignation s’est intensifiée lorsque les étudiants ont appris que le texte des projets de loi n’avait pas été rendu public et que le KMT tentait de faire passer les lois sans une lecture ligne par ligne au parlement, contournant ainsi l’examen en comité.

Cette tactique rappelle les actions du KMT en 2014, qui avaient déclenché le Mouvement des Tournesols en tentant de faire adopter l’Accord de libre-échange entre les deux rives du détroit de manière opaque. La violence exercée par le KMT contre les législateurs du DPP, avec plusieurs hospitalisations, a également alimenté la colère des manifestants.

Une résonance historique et intergénérationnelle

Cette manifestation spontanée a ravivé les souvenirs du Mouvement des Tournesols. Des slogans tels que « Si le KMT ne tombe pas, Taïwan ne s’améliorera pas » et des références à la « boîte noire » ont été scandés. Des hymnes du Mouvement des Tournesols ont été chantés, et des figures de proue du mouvement ont été visées par les critiques.

Les comparaisons avec Hong Kong étaient fréquentes, les manifestants craignant que les actions du KMT ne conduisent Taïwan vers un avenir similaire. Les orateurs, issus de différentes générations, incluaient des anciens du Mouvement des Tournesols et des lycéens trop jeunes pour y avoir participé. Malgré un soutien plus marqué pour le DPP cette fois-ci, les étudiants se préparaient à d’éventuels affrontements avec la police et à une nuit de protestation prolongée. La manifestation a finalement pris fin après minuit, mais de nouvelles actions sont prévues pour la prochaine discussion des projets de loi au parlement.

Des manifestants déterminés – Copyright ; Brian Hioe


📰 En savoir ➕ 📰

Pour #approfondir et #compléter votre lecture, nous vous recommandons de découvrir les articles suivants :

  • ⏯ Réflexions sur les 10 ans du mouvement des tournesols Lire l’article en cliquant sur le lien suivant.
  • ⏯ Jeunesse et démocratie à Taïwan Lire l’article en cliquant sur le lien suivant.
  • Réformes pour les tenues des Hôtesses de l’air ? Lire l’article en cliquant sur le lien suivant.


📱 Nos newsletters 📱

Abonnez-vous gratuitement à nos newsletters thématiques sur insidetaiwan.net pour des mises à jour régulières, des insights et une exploration approfondie de Taiwan, allant de sa culture à ses évolutions économiques et sociales.

  • ⏯ Votre #Echo de Taïwan : Un aperçu de Taiwan, avec des anecdotes, des actualités, du vocabulaire, des faits culturels et bien plus pour tous les publics.
  • ⏯ Newsletter #Economique Des analyses approfondies sur les tendances, opportunités et défis économiques de Taiwan, un acteur clé mondial
  • ⏯ Newsletter #Touristique : Des découvertes, des conseils, des activités, des astuces et des promotions pour explorer la diversité de Taïwan.
  • ⏯ #Perspectives Taïwanaises : Explorez la société taïwanaise, mettant en lumière ses tendances, débats et transformations actuelles.


💞 Soutenez-nous 💞

  • ⏯ Nous soutenir #financièrement
  • ⏯ S’inscrire à nos #Newsletters
  • ⏯ Nous suivre sur nos #réseaux sociaux
  • ⏯ Devenir #partenaire
  • ⏯ Proposer des #articles et du #contenu
  • ⏯ Découvrir nos offres #professionnelles (Publicités, Conseils…)

Pour découvrir nos offres rendez-vous sur la page dédiée (Nous soutenir) ou contactez-nous pour collaborer avec nous.

Partager l'article

À propos de l'auteur

  • Luc

    Fondateur du webzine francophone Insidetaiwan.net Consultant en développement international 🚀des entreprises en Asie du Sud-Est #Taiwan #Tourisme #Société #Culture #Business #Histoire #Foodie

    Voir toutes les publications

Vous aimez Inside Taïwan ?
Devenez acteur de ce projet

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à nos newsletters pour une exploration approfondie de Taiwan

Contenus sponsorisés