Qu’est-ce que la Génération des Fraises ?

Connaissez vous la génération des fraises en Asie et plus spécialement à Taïwan ? Découvrez avec nous comment lui faire face !
Travailler avec acharnement ou pas - Copyright : Pexels

Partager l'article

Avez-vous déjà entendu parler de la « génération des fraises » (草莓世代) ? Si c’est le cas, vous avez peut-être une impression négative de ce groupe de jeunes, nés entre 1981 et 2000, surtout en Asie. Ce terme laisse entendre qu’ils sont mous, fragiles et gâtés, tout comme les fraises.

Mais d’où vient ce terme et pourquoi est-il utilisé pour qualifier cette génération ? Et surtout, comment pouvez vous mieux comprendre cette génération et mieux communiquer avec elle, sans la juger ni la dédaigner ?

L’origine du terme « Fraises »

Le terme « génération des fraises » est originaire de Taïwan, où il a été utilisé pour la première fois par un auteur et éducateur taïwanais, Chin Heng-wei, en 2005. Il a inventé ce terme pour décrire la jeune génération qui a grandi dans une société prospère et stable, mais qui n’a pas la résistance et la persévérance nécessaires pour faire face aux difficultés et aux épreuves. Il les a comparés à des fraises, qui paraissent belles et délicieuses, mais qui sont facilement meurtries et abîmées et qui ont besoin d’un environnement privilégié (les serres) pour s’épanouir.

Le terme est rapidement devenu populaire dans d’autres pays asiatiques, tels que Singapour, la Chine et l’Indonésie, où il a été utilisé pour critiquer la jeune génération pour sa faiblesse, sa paresse et son manque de respect envers ses droits et devoirs. L’expression était souvent utilisée par la génération plus âgée, qui avait connu plus de difficultés et de luttes, pour exprimer son mécontentement et sa déception à l’égard de la jeune génération, qu’elle considérait comme ayant plus d’opportunités et de privilèges, mais moins de gratitude et de responsabilité.

C’est assez intéressant de noter que quand vous interrogez les anciens, parents, grands-parents, ils expliquent tous qu’ils ont soufferts, travaillé avec acharnement et fait des choses qui ne leur plaisait pas pour offrir de meilleures opportunités, plus de chance et une meilleure vie à leurs enfants. Et maintenant que ces mêmes enfants profitent de ces opportunités… certains leurs reprochent !

Les caractéristiques de la génération des fraises

Les membres de la génération des fraises sont souvent caractérisés par les traits suivants :

  • Très instruits, mais manquent de compétences pratiques et d’expérience. Ils ont accès à plus d’informations et de connaissances que jamais, mais ils n’ont souvent pas la capacité de les appliquer dans des situations réelles.
  • Également plus susceptibles de changer fréquemment d’emploi ou de démissionner lorsqu’ils sont confrontés à des difficultés ou à l’ennui.
  • Créatifs et innovants, mais manquent de persévérance et de patience. Ils ont beaucoup d’idées et de visions, mais abandonnent souvent facilement lorsqu’ils rencontrent des obstacles ou des échecs.
  • Plus enclins à rechercher une gratification et une récompense immédiates, plutôt que des objectifs et des résultats à long terme.
  • Expressifs et individualistes, mais manquent de respect et d’empathie. Ils ont plus de liberté et de choix que jamais, mais ils ignorent souvent les opinions et les sentiments des autres.
  • Également plus enclins à défier l’autorité et les traditions, plutôt que de suivre les règles et les normes.
  • Connectés et sociaux, mais manquent de profondeur et d’engagement.
  • Ont plus d’amis et d’adeptes que jamais, mais ils manquent souvent de relations significatives et durables.
  • Plus enclins à éviter les conflits et les confrontations qu’à communiquer et à faire des compromis.

Les défis de la génération des fraises

Les membres de la génération des fraises sont confrontés à de nombreux défis dans sa vie personnelle et professionnelle :

  • Ont des attentes élevées, mais une faible estime de soi.
  • Veulent réussir et être heureux, mais ils doutent souvent de leurs capacités et de leur valeur.
  • Sont également plus enclins au stress, à l’anxiété et à la dépression, car ils s’efforcent de faire face aux exigences et aux pressions du monde moderne.
  • Peu tolérants, mais très sensibles.
  • Facilement offensés, blessés ou mis en colère par tout ce qui ne correspond pas à leurs normes ou à leurs préférences.
  • Également prompts à se plaindre, à blâmer ou à critiquer les autres, plutôt que d’assumer leurs responsabilités ou d’accepter un retour d’information.
  • Peu loyaux, mais très mobiles.
  • Toujours à la recherche de quelque chose de mieux, de plus rapide ou de plus facile, plutôt que de s’en tenir à quelque chose qui demande des efforts, du temps ou des sacrifices.
  • Également prêts à passer à autre chose, à changer ou à démissionner, plutôt que de s’engager, de s’investir ou de se développer.

Au delà des clichés

Depuis la création du terme, on estime généralement que les jeunes d’aujourd’hui sont incompétents voire irresponsables lorsqu’il s’agit d’accomplir des tâches concrètes dans le monde réel, telles que trouver un emploi et le conserver. Nombreux sont ceux qui pensent que la génération des fraises a été trop habituée à l’abondance des ressources et qu’elle n’a jamais réalisé le dur labeur qu’implique la création de ces ressources.

Une étude a révélé que 62 % des professeurs d’université interrogés pensent que les étudiants taïwanais ne seront pas aussi compétents que les étudiants de Chine continentale, car les premiers sont exposés à une abondance d’informations mais ne peuvent pas se concentrer sur un apprentissage spécialisé, tandis que les seconds peuvent supporter un travail acharné et avoir des objectifs explicites.

Heureusement, certaines des personnes interrogées ont observé que les étudiants taïwanais surpasseraient les étudiants de l’autre côté du détroit en termes de flexibilité de pensée et d’adaptation. D’autres ont indiqué que la génération des fraises n’est pas à blâmer pour son riche environnement matériel et ont pris des mesures pour encourager les jeunes à tirer parti de leur temps et de leurs ressources.

On espère que, puisque les fraises ont grandi dans l’aisance, elles seront plus généreuses dans le partage et l’aide aux autres. Après tout, si la génération précédente a pu accomplir tant de choses avec si peu, combien plus la nouvelle génération pourrait-elle accomplir avec tant de ressources entre ses mains ?

Conseils pour faire face à cette génération au travail

La génération des fraises n’est pas un groupe homogène, et ils ne sont pas tous mauvais ou sans espoir. Ils ont leurs forces, leurs potentiels et leurs valeurs. Ils peuvent être une source de créativité, d’innovation et de diversité. Ils peuvent également être une force de changement, de progrès et d’amélioration.

Pour traiter efficacement avec la génération des fraises, vous devez la comprendre, la respecter et communiquer avec elle. Voici quelques conseils qui peuvent nous aider :

  • Comprendre leur point de vue : Essayez de voir les choses de leur point de vue et d’apprécier leurs expériences, leurs motivations et leurs aspirations. Ne les jugez pas sur la base de vos propres normes, attentes ou suppositions. Ne les rejetez pas sur la base de vos préjugés, de vos idées préconçues ou de vos stéréotypes.
  • Respectez leur individualité : Reconnaissez leur caractère unique, leur diversité et leur identité. N’essayez pas de les changer, de les contrôler ou de leur imposer vos propres valeurs, croyances ou opinions. Ne les comparez pas, ne leur faites pas concurrence et ne les critiquez pas.
  • Communiquez avec eux de manière efficace : Utilisez un langage clair, concis et respectueux. Évitez le sarcasme, l’ironie ou la condescendance. Utilisez un retour d’information positif, constructif et encourageant. Utilisez des exemples, des histoires et des images pour illustrer vos propos. Posez des questions, faites des suggestions et invitez-les à participer.


📰 En savoir ➕ 📰

Pour #approfondir et #compléter votre lecture, nous vous recommandons de découvrir les articles suivants :


📱 Nos newsletters 📱

Abonnez-vous gratuitement à nos newsletters thématiques sur insidetaiwan.net pour des mises à jour régulières, des insights et une exploration approfondie de Taiwan, allant de sa culture à ses évolutions économiques et sociales.

  • ⏯ Votre #Echo de Taïwan : Un aperçu de Taiwan, avec des anecdotes, des actualités, du vocabulaire, des faits culturels et bien plus pour tous les publics.
  • ⏯ Newsletter #Economique Des analyses approfondies sur les tendances, opportunités et défis économiques de Taiwan, un acteur clé mondial
  • ⏯ Newsletter #Touristique : Des découvertes, des conseils, des activités, des astuces et des promotions pour explorer la diversité de Taïwan.
  • ⏯ #Perspectives Taïwanaises : Explorez la société taïwanaise, mettant en lumière ses tendances, débats et transformations actuelles.


💞 Soutenez-nous 💞

  • ⏯ Nous soutenir #financièrement
  • ⏯ S’inscrire à nos #Newsletters
  • ⏯ Nous suivre sur nos #réseaux sociaux
  • ⏯ Devenir #partenaire
  • ⏯ Proposer des #articles et du #contenu
  • ⏯ Découvrir nos offres #professionnelles (Publicités, Conseils…)

Pour découvrir nos offres rendez-vous sur la page dédiée (Nous soutenir) ou contactez-nous pour collaborer avec nous.

Partager l'article

À propos de l'auteur

  • Luc

    Fondateur du webzine francophone Insidetaiwan.net Consultant en développement international 🚀des entreprises en Asie du Sud-Est #Taiwan #Tourisme #Société #Culture #Business #Histoire #Foodie

Vous aimez Inside Taïwan ?
Devenez acteur de ce projet

Laisser un commentaire

04.

Abonnez-vous à nos newsletters pour une exploration approfondie de Taiwan

Contenus sponsorisés