Elections législatives 2024, 1er tour : Pierre Brochet

Notre interview de Pierre Brochet, candidat du Rassemblement National pour le 1er tour des élections législatives de 2024.

Partager l'article

Pour permettre aux Français de Taïwan de mieux connaître les programmes des candidats pour le premier tour des élections législatives 2024 dans la 11ème Circonscription des Français établis hors de France, Insidetaiwan.net vous propose une série d’interviews exclusives. Ces interviews visent à offrir une plateforme où chaque candidat peut exposer ses idées et ses projets, vous aidant ainsi à vous forger une opinion avant de voter. Nous espérons que ces entretiens vous fourniront les informations nécessaires pour participer activement à ce processus démocratique.

Rencontrez Pierre Brochet candidat du Rassemblement National. Retrouvez son programme en cliquant sur le lien suivant.

Bonjour, pouvez-vous vous présenter pour nos lecteurs ?

Pourquoi avez-vous décidez de vous présenter à ces élections législatives ?

Je souhaite porter la voix de tous ceux qui rejettent le projet de société, le projet économique et le projet diplomatique de l’expérimentation macroniste défendue par la député sortante Anne Genetet. Je souhaite faire barrage au nouveau Front populaire, une alliance sous influence qui serait néfaste pour la France. Enfin et surtout, je souhaite donner une majorité de gouvernement à Jordan Bardella afin qu’il puisse, premier ministre, mener les réformes urgentes et les réformes de fond indispensables à la France.

Je suis moi-même un Français de l’étranger depuis plus de 30 ans. J’ai 56 ans, je suis marié et j’ai 1 enfant. Je suis avocat. J’ai débuté mon engagement politique auprès du Rassemblement National il y a 8 ans et j’en suis le responsable pour la 11e circonscription des Français de l’étranger. J’en étais également le candidat pour les élections sénatoriales des Français de l’étranger de septembre 2023, et ces derniers mois j’étais engagé dans les élections européennes pour la liste de Jordan Bardella.

Je suis investi par le Rassemblement National avec le soutien des Républicains de droite d’Éric Ciotti. Éric Miné est mon suppléant, il est conseiller des Français de l’étranger pour la Thaïlande et la Birmanie. 

Pourquoi vous présentez-vous dans la 11ème circonscription des Français de l’étranger ?

Je vis dans la 11e circonscription, à Kuala Lumpur, depuis 2015. Mon travail et mes responsabilités politiques m’amènent à beaucoup voyager et je connais bien les enjeux de notre circonscription. Je suis également président de la représentation de Malaisie de l’Union des Français de l’Etranger.

L’éloignement de la métropole confère à notre circonscription un caractère particulier ; nos compatriotes sont à la fois loin et très sensibles à tout ce qui leur permettent de maintenir des liens réels et affectifs avec la France, que ce soit à travers l’école, les services consulaires, les associations ou même les retraites. Beaucoup s’accordent à dire qu’ils ne reconnaissent plus notre pays et qu’il est désormais «impossible de rentrer», c’est triste mais ce n’est pas une fatalité. La perte d’identité et le déclassement de la France ne sont pas des fatalités.

Quels sont les 3 axes importants de votre programme ?

Nous réparerons l’injustice fiscale qui fut portée par Anne Genetet et nous en terminerons avec la casse du service public de protection sociale dont elle est complice. Par idéologie, elle sape la Caisse des Français de l’étranger en voulant l’aligner sur le mentra de l’Union européenne de ‘concurrence libre et non faussée’ ; nous mettrons un terme à ce gâchis, soit en rétablissant la Caisse des Français de l’étranger dans son rôle d’origine qui était d’être le prolongement de la sécurité sociale hors de France et hors d’Europe, soit en proposant d’intégrer ceux-ci au régime général selon des conditions qui seront étudiées ultérieurement.

Regardez les votes d’Anne Genetet à l’Assemblée nationale depuis 7 ans : on n’oubliera pas qu’elle a porté il y a 4 ans les amendements qui ont débouché sur la sur-fiscalisation des revenus français des non-résidents ; en fait de simplification et de convergence, le poids de la fiscalité grandit et on peut redouter que celle-ci ne débouche sur l’universalité de l’impôt, comme le propose le nouveau Front populaire avec en prime un impôt sur la fortune élargi qui s’appliquerait aux pensions par capitalisation. Rappelons en outre que nos compatriotes de la 11e circonscription ne bénéficient toujours pas de la suppression de la CSG-CRDS pour les revenus du capital, puisqu’elle est réservée aux non-résidents français de l’Espace économique européen.

Nous mettrons fin aussi à la casse des services aux Français de l’étranger hors d’Europe et à la baisse des bourses scolaires ; les Français de l’étranger de notre circonscription ont droit à la solidarité nationale. Il est inadmissible que nos compatriotes Français de l’étranger aient pu ainsi être malmenés par la Macronie toutes ces dernières années. Je m’attacherai à veiller à l’équité du traitement des Français de l’étranger avec les Français de France.

Que ferez-vous pour les Français de l’étranger, en tant que représentant de cette circonscription ?

Elu député des Français de l’étranger de la 11e circonscription je m’engagerai à l’élaboration, au vote et à la mise en œuvre des réformes que nous souhaitons pour les Français de l’étranger et que je viens de décrire : fiscalité, protection sociale, éducation, services consulaires, citoyenneté, sécurité. Je m’engagerai pour le succès de l’ambitieuse politique de Jordan Bardella pour la France y compris d’engager les grandes réformes nécessaires à notre souveraineté dans le cadre européen.

Je suis particulièrement sensible aux intérêts des Français de l’étranger établis dans des zones géographiques de tension ; nous ne sommes pas l’abri des coups durs – politiques, climatiques – dans les pays où nous vivons. Les représentants de la France se doivent d’être très vigilants dans leur discours et diligents quand il s’agit d’intervenir. La 11e circonscription compte 49 pays ; élu député de celle-ci, j’aurais à cœur de défendre et protéger les Français de l’étranger de chacun d’eux.  

Le Rassemblement National et les Républicains de droite d’Éric Ciotti partagent les valeurs de mérite, d’exigence morale, d’amour de la France, de la dignité de l’homme et d’ouverture aux autres. Nos compatriotes Français de l’étranger contribuent au rayonnement de la France et ont beaucoup à apporter à un gouvernement d’union nationale ; ils sont eux une véritable chance pour la France.

Comment favoriserez-vous le rapprochement entre la France et Taïwan ?

Quel est votre position sur la situation de Taïwan ?

Un dernier mot pour inciter nos concitoyens à aller voter ?

En portant le Rassemblement National sur la première marche aux élections européennes, les Français ont clairement mesuré la gravité du moment et ont agi en conséquence. Je les appelle à poursuivre cet élan aux élections législatives. Rejoignez-nous dans le grand projet national de reconstruction que l’Union nationale incarne.

Anne Genetet a poursuivi idéologiquement un agenda ultra-libéral de déconstruction de la nation dans les traces d’Emmanuel Macron. Le nouveau Front populaire nous promet le chaos financier et social et la destruction des valeurs républicaines. Dès le 1er tour, il faut voter pour ma candidature et contribuer à la construction de la grande majorité nécessaire pour mener à bien notre effort collectif avec Jordan Bardella Premier ministre.

Face au double danger du nouveau Front populaire et d’un 3e mandat pour Anne Genetet, c’est au 1e tour qu’il faut voter pour le seul candidat de l’Union nationale. Je compte sur vous.

*Les propos tenus dans cette interview n’engagent que le candidat et ne reflètent pas les opinions politiques de la rédaction d’Insidetaiwan.net. La rédaction d’Insidetaiwan.net a invité tous les candidats à répondre à ses questions. Malgré nos relances, certains ont refusé de participer et d’autres n’ont simplement pas donné suite.


📰 En savoir ➕ 📰

Pour #approfondir et #compléter votre lecture, nous vous recommandons de découvrir les articles suivants :

  •  Liste des candidats aux élections législatives 2024 Lire l’article en cliquant sur le lien suivant.
  •  Tout savoir sur les élections législatives 2024 Lire l’article en cliquant sur le lien suivant.


📱 Nos newsletters 📱

Abonnez-vous gratuitement à nos newsletters thématiques sur insidetaiwan.net pour des mises à jour régulières, des insights et une exploration approfondie de Taiwan, allant de sa culture à ses évolutions économiques et sociales.

  • ⏯ Votre #Echo de Taïwan : Un aperçu de Taiwan, avec des anecdotes, des actualités, du vocabulaire, des faits culturels et bien plus pour tous les publics.
  • ⏯ Newsletter #Economique Des analyses approfondies sur les tendances, opportunités et défis économiques de Taiwan, un acteur clé mondial
  • ⏯ Newsletter #Touristique : Des découvertes, des conseils, des activités, des astuces et des promotions pour explorer la diversité de Taïwan.
  • ⏯ #Perspectives Taïwanaises : Explorez la société taïwanaise, mettant en lumière ses tendances, débats et transformations actuelles.


💞 Soutenez-nous 💞

  • ⏯ Nous soutenir #financièrement
  • ⏯ S’inscrire à nos #Newsletters
  • ⏯ Nous suivre sur nos #réseaux sociaux
  • ⏯ Devenir #partenaire
  • ⏯ Proposer des #articles et du #contenu
  • ⏯ Découvrir nos offres #professionnelles (Publicités, Conseils…)

Pour découvrir nos offres rendez-vous sur la page dédiée (Nous soutenir) ou contactez-nous pour collaborer avec nous.

Partager l'article

À propos de l'auteur

Vous aimez Inside Taïwan ?
Devenez acteur de ce projet

Laisser un commentaire

03.

Abonnez-vous à nos newsletters pour une exploration approfondie de Taiwan

Contenus sponsorisés