Elections législatives 2024 à Taïwan : aucun parti n’obtient la majorité

Résumé des élections législatives 2024 à Taiwan : jeux de pouvoir entre DPP, KMT et montée du Taiwan People's Party.
Le TPP, grand gagnant de ces élections - Copyright ; The New Bloom Magazine

Partager l'article

Aucun des deux grands partis de Taiwan n’a remporté la majorité absolue au Yuan législatif samedi, laissant le parti Taiwan People’s Party (TPP) en position d’influencer les rouages du corps législatif de 113 sièges. Le taux de participation à ces élections est de 71,86% !

Une montée du KMT

Le Parti démocratique progressiste (DPP), au pouvoir, qui détenait la majorité absolue au Parlement au cours des huit dernières années, a perdu 11 sièges, dont 10 détenus par des sortants, pour finir avec 51 sièges, tandis que le Kuomintang (KMT) a gagné 15 sièges pour atteindre 52.

Deux indépendants, idéologiquement proches du KMT, ont également été élus, laissant les huit sièges restants, tous des législateurs élus sur une liste nationale, au Taiwan People’s Party (TPP) dirigé par l’ancien maire de Taipei, Ko Wen-je (柯文哲).

C’est trois de plus que les cinq que le TPP avait au cours des quatre dernières années, mais la nouvelle répartition des sièges signifie que Ko aura son mot à dire sur le choix du président du Yuan législatif, un poste clé étant donné le pouvoir du président d’orienter l’ordre du jour et de faire collaborer les différents groupes parlementaires.

Le parti de Ko aura également les voix pour soutenir ou bloquer des législations, mais il n’est pas encore clair quelle stratégie le parti adoptera et dans quelle mesure il se concentrera sur la législation plutôt que d’essayer de créer sa propre marque dans le paysage législatif.

Répartitions des sièges – Copyright : Taiwan News

L’émergence d’un troisième parti ?

Bien que Ko du TPP soit arrivé dernier à l’élection présidentielle, sa capacité à recueillir plus d’un quart des voix, et la capacité de son parti à obtenir 22,07 % des votes pour les proportionnelles l’ont établi comme une force avec laquelle il faut compter. Le chirurgien devenu politicien s’est engagé, lors d’une conférence de presse post-électorale, à revenir dans la course présidentielle dans quatre ans.

Ko a déclaré que, malgré la défaite à l’élection, le TPP a inauguré une nouvelle ère de la politique taïwanaise qui inclut trois grands partis, le TPP étant destiné à devenir une « minorité critique » au sein du Législatif.

L’élection de samedi a réaffirmé la croyance largement répandue que Taïwan a besoin d’une voix autre que celle des camps politiques pan-vert et pan-bleu, et que cette voix sera cruciale pour guider le pays, a déclaré Ko à ses partisans rassemblés à son quartier général de campagne à New Taipei.

Un désastre pour les petits partis

La dernière fois qu’aucun parti n’avait la majorité absolue remonte à 2004, lorsque le législatif de Taiwan comptait 225 sièges. Le DPP avait 89 sièges, le KMT 79, le Parti du premier peuple (PFP) 34 et l’Union de solidarité de Taiwan 12.

Le KMT a continué à travailler en coalition avec le PFP, dés 2001, pour dominer les procédures législatives et servir de contre-pouvoir à certaines des politiques du président du DPP de l’époque, Chen Shui-bian (陳水扁).

Bien que le TPP ait gagné trois sièges supplémentaires samedi, l’élection a été un désastre pour les autres petits partis, les 13 autres partis en lice pour des sièges ayant tous été battus.

Le Nouveau Parti du Pouvoir (NPP), qui détenait trois sièges avant samedi, n’a remporté que 2,57 % des votes à la proportionnelle, bien en deçà du seuil des 5 % nécessaires pour obtenir des sièges. De plus, aucun de ses candidats présentés à Hsinchu City et Hsinchu County n’a été élu dans leurs circonscriptions.

Evolution des sièges des dernières élections législatives – Copyright : CNA

Quelques situations à la loupe

Dans les courses individuelles notables, l’une des premières conseillères ouvertement homosexuelles de Taiwan, Miao Po-ya (苗博雅) du Parti social-démocrate, soutenue par le DPP, a perdu dans le 6ème district électoral de Taipei (Daan District) face à Lo Chih-chiang (羅智強) du KMT.

Le candidat du Parti pour l’indépendance de Taiwan, Wu Hsin-tai (吳欣岱), a éparpillé les voix de la députée sortante du DPP, Kao Chia-yu (高嘉瑜), en défendant mêmes thématiques, dans le 4ème district électoral de Taipei (Neihu/Nangang), contribuant à la victoire de Lee Yan-hsiu (李彥秀) du KMT. Kao avait devancé Lee en 2020 lors d’une belle année pour les candidats du DPP.

Dans le 5ème district électoral de Taipei (Wanhua/Zhongzheng), où le titulaire du poste Freddy Lim (林昶佐) a rejoint le DPP l’année dernière mais ne s’est pas représenté, un total de 10 candidats se sont disputé le siège – le nombre le plus élevé de tous les districts électoraux du pays. Wu Pei-yi (吳沛憶) du DPP a remporté la course avec 39,81 % des voix, devançant Chung Hsiao-ping (鍾小平) du KMT, qui a quand même obtenu 34,3 % des voix et la star des médias Belle Yu (于美人), qui s’est présentée comme indépendante et a recueilli 23,1 % des voix.

file d’attente à un bureau de vote – Copyright : France 24

Autres Villes

Hsinchu City a également été le théâtre d’une lutte serrée entre les deux principaux partis, étant également mis au défi par le candidat du NPP, Chiu Hsien-chih (邱顯智), et la sœur du président du TPP, Ko Wen-je (柯文哲), Ko Mei-lan (柯美蘭), qui s’est présentée en tant qu’indépendante. Le sortant, Cheng Cheng-chien (鄭正鈐) du KMT, a remporté la victoire avec 3,4 points d’avance sur le candidat du DPP, Lin Chih-chieh (林志潔).

À Taichung, Tsai Pi-ru (蔡壁如) du TPP, fortement soutenue par le KMT et la mairesse de Taichung du KMT, Lu Shiow-yen (盧秀燕), a failli créer la surprise de ces élections, perdant seulement de 4,5 points face au vice-président sortant du Yuan législatif, membre du DPP, Tsai Chi-chang (蔡其昌). Tsai Chi-chang avait remporté le siège en 2020 avec une marge de 37 points.

À Kaohsiung, Huang Jie (黃捷), âgée de 30 ans, du DPP, entrée en lice après que le député sortant, élu pour trois mandats consécutifs, Chao Tien-lin (趙天麟), ait renoncé à se présenter suite à un scandale extraconjugal avec une femme chinoise. Huang a réussi à conserver le siège pour le DPP et sera la première député ouvertement homosexuelle femme de Taiwan.

Pendant ce temps, deux sièges ont été remportés par des candidats sans affiliation partisane. Les députés indépendants Chen Chao-ming (陳超明), ancien représentant du KMT, et la député autochtone May Chin (高金素梅), également idéologiquement alignée avec le KMT, ont tous deux été réélus.

Parmi les 51 sièges remportés samedi par le DPP, 36 provenaient de circonscriptions uninominales, deux des circonscriptions autochtones et 13 ont été élus en tant que députés à la proportionnelle. Le KMT a également remporté 36 circonscriptions uninominales, trois sièges autochtones et 13 sièges à la proportionnelle.


📰 En savoir ➕ 📰

Pour #approfondir et #compléter votre lecture, nous vous recommandons de découvrir les articles suivants :


📱 Nos newsletters 📱

Abonnez-vous gratuitement à nos newsletters thématiques sur insidetaiwan.net pour des mises à jour régulières, des insights et une exploration approfondie de Taiwan, allant de sa culture à ses évolutions économiques et sociales.

  • ⏯ Votre #Echo de Taïwan : Un aperçu de Taiwan, avec des anecdotes, des actualités, du vocabulaire, des faits culturels et bien plus pour tous les publics.
  • ⏯ Newsletter #Economique Des analyses approfondies sur les tendances, opportunités et défis économiques de Taiwan, un acteur clé mondial
  • ⏯ Newsletter #Touristique : Des découvertes, des conseils, des activités, des astuces et des promotions pour explorer la diversité de Taïwan.
  • ⏯ #Perspectives Taïwanaises : Explorez la société taïwanaise, mettant en lumière ses tendances, débats et transformations actuelles.


💞 Soutenez nous 💞

  • ⏯ Nous soutenir #financièrement
  • ⏯ S’inscrire à nos #Newsletters
  • ⏯ Nous suivre sur nos #réseaux sociaux
  • ⏯ Devenir #partenaire
  • ⏯ Proposer des #articles et du #contenu
  • ⏯ Découvrir nos offres #professionnelles (Publicités, Conseils…)

Pour découvrir nos offres rendez vous sur la page dédiée (Nous soutenir) ou contactez nous pour collaborer avec nous.

Partager l'article

À propos de l'auteur

  • Luc

    Fondateur du webzine francophone Insidetaiwan.net Consultant en développement international 🚀des entreprises en Asie du Sud-Est #Taiwan #Tourisme #Société #Culture #Business #Histoire #Foodie

    Voir toutes les publications

Vous aimez Inside Taïwan ?
Devenez acteur de ce projet

2 réflexions au sujet de “Elections législatives 2024 à Taïwan : aucun parti n’obtient la majorité”

  1. Bonjour,
    Y-a-t-il beaucoup de femmes députés au Parlement taîwanais après les élections de janvier 2024? J’ai déjà entendu des réponses différentes….

    Répondre
    • Bonjour,

      Lors de ces élections législatives de 2024, il y a eu 47 femmes élues sur 113 députés ce qui fait un peu moins de 42% de l’assemblée ! Mais ce qui fait du parlement taïwanais un des plus féminins au monde !

      Répondre

Laisser un commentaire

02.
04.

Abonnez-vous à nos newsletters pour une exploration approfondie de Taiwan

Contenus sponsorisés