Le lac des sœurs et les 2 frères : un conte d’Alishan

Connaissez vous la légende derrière la naissance du Lac des deux soeurs et des deux Frères sur le mont Alishan à Taiwan ?
Lac des deux soeurs à Alishan - Copyright : Wiki Commons

Partager l'article

Alishan est situé dans le centre de Taiwan. Il est bien connu pour ses magnifiques levers de soleil, ses mers de nuages et ses immenses séquoias. En fait, le Lac des Sœurs sur Alishan est également un spectacle magnifique à voir. Parfois, l’eau claire du lac est comme un miroir reflétant le soleil éclatant tandis qu’à d’autres moments, la surface du lac embrasse une couche de brouillard fin comme une feuille de voile blanc.

Il existe une légende à propos du Lac des Sœurs, qui se compose de deux lacs, l’un plus grand que l’autre.

Deux sœurs très belles qui attisent les convoitises

Il était une fois, seuls les autochtones polynésiens vivaient sur Alishan. Un chef tribal de ces autochtones avait deux belles filles. L’aînée s’appelait Awana et la plus jeune, Awacha. Elles aimaient chanter et danser. Surtout lors des nuits de pleine lune, elles invitaient toujours d’autres jeunes filles du même âge à aller dans les bois chanter et danser sur le gazon naturel. Elles ressemblaient beaucoup à de petites fées adorables.

Presque tous les autochtones vivant sur Alishan étaient pacifiques sauf le chef d’une tribu qui s’appelait Mogulu. Il était vicieux et cruel et profitait souvent des autres. Comme il était fort capable de tuer un sanglier et une panthère par lui-même, tout le monde, bien que ne l’aimant pas, avait peur de lui. Les gens le surnommaient l’Ours d’Alishan.

Une fois, Mogulu partit à la chasse avec deux de ses subordonnés. Ils entendirent des chants joyeux dans les bois. Suivant les sons, ils tombèrent sur Awana et Awacha avec un groupe de jeunes filles chantant et dansant joyeusement sur l’herbe.

Mogulu dit bruyamment à ses subordonnés, « Elles ne sont vraiment pas mal du tout ! »

Entendant sa voix, toutes les filles s’arrêtèrent et fixèrent Mogulu avec colère. « Ha ! ha ! ha ! », Mogulu rit très fort. « Continuez à chanter et danser. Je suis l’Ours d’Alishan. C’est votre chance de jouer devant moi ! »

Belles mais courageuses face à l’Ours d’Alishan

Entendant son surnom, le groupe de filles fut effrayé et s’enfuit rapidement. Seules Awana et Awacha restèrent.

Awana dit en colère, « Comment peux-tu être si impoli ? Penses-tu pouvoir insulter les autres sans raison juste parce que tu es fort ? »

Awacha suivit, « Peux-tu être un héros en insultant les filles ? Si tu te comportes toujours ainsi, Les Dieux te puniront.« 

Mogulu fronça les sourcils et cria de manière flagrante, « Taisez-vous ! Comment osez-vous me parler ainsi ! »

L’un de ses subordonnés lui chuchota, « Chef, ce sont les plus belles filles d’Alishan. Pourquoi ne pas les prendre chez toi comme concubines ? »

Mogulu acquiesça, « Oui, pas une mauvaise idée ! Chacun de vous en attrape une. Allons-y ! »

Les sœurs étaient furieuses. Leurs visages étaient rouges. Elles se débattaient mais ne pouvaient pas se libérer de l’emprise des deux gaillards. Mogulu riait.

Des secours qui arrivent à point

Soudain, il y eut un cri, « Laissez-les tranquilles ! »

Deux jeunes hommes apparurent derrière un arbre. L’un d’eux dit à Mogulu sans la moindre peur, « Même si nous, deux frères ne pouvons pas t’égaler, nous ne pouvons pas te laisser prendre ces filles. Nous croyons que le Dieu de la Montagne nous aidera. »

Mogulu dit avec mépris, « Vous mourrez avant que le Dieu de la Montagne n’apparaisse. Il ne peut pas vous aider. »

Soudain, un éclair de lumière descendit du ciel. Le ciel clair devint sombre. Le tonnerre effrayant fit peur à Mogulu. L’un de ses subordonnés lui dit d’une voix tremblante, « Chef, est-ce que le Dieu de la Montagne est en colère ? »

Mogulu était stupéfait mais prétendait être intrépide. Cependant, en un instant, lui et ses sbires s’enfuirent rapidement.

Une fois qu’ils s’étaient enfuis, le ciel s’éclaircit. Les deux sœurs et les deux frères chantèrent et dansèrent joyeusement dans les bois. Ils oublièrent leur incident antérieur avec Mogulu.

Mogulu planifie sa vengeance

Quelques jours plus tard, Mogulu était furieux. Il envoya un messager pour informer le père des deux sœurs, « Je vous ordonne d’envoyer vos deux filles devenir mes épouses dans trois jours. Sinon, je brûlerai votre tribu et tuerai tous vos gens. »

Ce message se répandit très rapidement dans la tribu. Tout le monde était inquiet et craignait les conséquences. Les membres de la tribu n’aimaient pas l’idée de sacrifier les deux belles sœurs à Mogulu, mais ils avaient aussi peur de son comportement vicieux et cruel.

Trois jours passèrent. La nuit du troisième jour, Awana et Awacha quittèrent tranquillement la tribu et empruntèrent le passage entre les deux tribus. Elles s’agenouillèrent et prièrent respectueusement le Dieu de la Montagne. « Dieu bienveillant, protège notre tribu. Ne laisse pas Mogulu blesser qui que ce soit. Si nous devons souffrir, laisse-nous, bous les deux sœurs en prendre la responsabilité ! »

De femmes en lac

Elles prièrent continuellement et pleurèrent constamment. Les larmes mouillèrent leurs vêtements et l’herbe. C’était presque l’aube et les premiers rayons du soleil traversèrent les arbres. Soudain, un éclair éclaira le ciel, suivi d’un tonnerre assourdissant.

Le Dieu de la Montagne transforma Awana et Awacha en deux lacs, l’un plus grand que l’autre, qui étaient connectés ensemble. Cela coupa le passage entre les deux tribus.

Le soleil se leva plus haut et les eaux du lac devinrent si brillantes qu’elles ressemblaient à deux grands miroirs. L’eau scintillait comme deux sœurs clignant des yeux magnifiquement.

Peu de temps après, Mogulu et un groupe de guerriers, tous portants soit des couteaux soit des arcs et des flèches, arrivèrent au bord du lac.

« C’est étrange ! D’où viennent ces deux lacs ? Ils n’étaient pas là il y a trois jours ! »

Mogulu et ses hommes étaient perplexes et se concertèrent entre eux lorsque les deux sœurs émergèrent soudainement de la surface de l’eau. La brise de la montagne balançait leurs cheveux noirs et leurs vêtements rouges tandis que l’eau reflétait les bois ainsi que leurs belles silhouettes. L’aînée dit à Mogulu d’une voix claire, « Mogulu, tu as fait trop de mauvaises choses. Si tu ne te repens pas et ne changes pas, le Dieu de la Montagne te punira et le désastre s’abattra sur toi ! »

La vanité de Mogulu

Mogulu rit bruyamment, « Je suis le grand Ours d’Alishan. Que peut faire le Dieu de la Montagne contre moi ! Venez vite avec moi, vous deux. »

La sœur cadette dit en colère, « Ma sœur, il ne se repent pas et ne changera pas. C’est inutile de le conseiller. Laissons le Dieu de la Montagne le punir. »

Après cela, les deux sœurs, tenant leurs mains ensemble, disparurent dans l’eau.

Mogulu cria, « Ne fuyez pas ! » et sauta promptement dans l’eau dans une tentative de les attraper. Dès qu’il fut dans l’eau, un nuage sombre apparut et bloqua le ciel au-dessus des lacs. Tout à coup, l’éclair brilla, le tonnerre gronda, la pluie se versa, et un vent violent balaya la terre.

Mogulu lutta dans l’eau à l’aveugle. Il essayait de nager désespérément dans le lac, sans voir la terre.

Il continua à nager, nager, nager… À la fin, il prit peur et chercha dans toutes les directions désespérément. Mais peu importe où il se retournait, il ne pouvait ni voir les deux sœurs ni le rivage. Finalement, perdant toute sa force, il se noya dans le lac.

Tous ses hommes furent effrayés et s’enfuirent. Cette nouvelle se répandit rapidement sur tout Alishan.

Une dernière preuve de foi et d’amour

Quand la nuit tomba ce jour-là, deux silhouettes se rendirent au bord du lac, murmurant les noms des deux sœurs. C’étaient les deux jeunes frères qui avaient secouru les sœurs.

« Les courageuses Awana et Awacha, vous devez vous sentir seules dans ces lacs. Nous vous accompagnerons et resterons à vos côtés. »

Pendant trois jours et trois nuits, ils restèrent là. Leur sincérité toucha le Dieu de la Montagne. Il transforma les deux frères en deux grands arbres dont les branches étaient liées ensemble. Ils restèrent là pour toujours pour accompagner les Sœurs du Lac.

Depuis lors, on dit que lors des nuits de pleine lune, les deux sœurs émergent de l’eau du lac et se rendent sur la terre ferme. Elles chantent et dansent autour des Frères Arbres.

Sous la lune brillante et au bord du lac, leurs figures dansantes se mêlent à leur chant pour rehausser le charme et le mystère du Lac des Sœurs sur Alishan.


📰 En savoir ➕ 📰

Pour #approfondir et #compléter votre lecture, nous vous recommandons de découvrir les articles suivants :


📱 Nos newsletters 📱

Abonnez-vous gratuitement à nos newsletters thématiques sur insidetaiwan.net pour des mises à jour régulières, des insights et une exploration approfondie de Taiwan, allant de sa culture à ses évolutions économiques et sociales.

  • ⏯ Votre #Echo de Taïwan : Un aperçu de Taiwan, avec des anecdotes, des actualités, du vocabulaire, des faits culturels et bien plus pour tous les publics.
  • ⏯ Newsletter #Economique Des analyses approfondies sur les tendances, opportunités et défis économiques de Taiwan, un acteur clé mondial
  • ⏯ Newsletter #Touristique : Des découvertes, des conseils, des activités, des astuces et des promotions pour explorer la diversité de Taïwan.
  • ⏯ #Perspectives Taïwanaises : Explorez la société taïwanaise, mettant en lumière ses tendances, débats et transformations actuelles.


💞 Soutenez nous 💞

  • ⏯ Nous soutenir #financièrement
  • ⏯ S’inscrire à nos #Newsletters
  • ⏯ Nous suivre sur nos #réseaux sociaux
  • ⏯ Devenir #partenaire
  • ⏯ Proposer des #articles et du #contenu
  • ⏯ Découvrir nos offres #professionnelles (Publicités, Conseils…)

Pour découvrir nos offres rendez vous sur la page dédiée (Nous soutenir) ou contactez nous pour collaborer avec nous.

Partager l'article

À propos de l'auteur

  • Luc

    Fondateur du webzine francophone Insidetaiwan.net Consultant en développement international 🚀des entreprises en Asie du Sud-Est #Taiwan #Tourisme #Société #Culture #Business #Histoire #Foodie

Vous aimez Inside Taïwan ?
Devenez acteur de ce projet

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à nos newsletters pour une exploration approfondie de Taiwan

Contenus sponsorisés