Gilles : « Nomade Taipei est le reflet de mon parcours comme personne et chef »

Rencontrez Gilles Lorrain, chef belge à Taipei qui vient d'ouvrir son restaurant dans la capitale taïwanaise : Nomade Taipei

Partager l'article

Aujourd’hui, rencontrez avec nous, Gilles Lorrain, chef cuisinier belge, qui vient d’ouvrir son restaurant « Nomade Taipei » à Taïwan. Une occasion unique de parler de son parcours, de sa vie et bien sûr de son amour pour la cuisine.

Qu’est-ce qui t’a motivé à quitter la Belgique pour t’installer à Taipei ?

Je ne me voyais pas rester en Belgique pour entreprendre, trop de contraintes et de taxes, pas assez business friendly comme environnement.

Comment as-tu trouvé l’intégration dans la société taïwanaise en tant qu’expatrié ?

Je n’ai jamais eu de problèmes particuliers à Taiwan, après il faut comprendre qu’en vivant en Asie et en étant non asiatique on reste un étranger, je pense qu’on ne s’intègre jamais à 100% mais personnellement cela ne me pose pas de soucis.

Peux-tu nous parler de ta formation et de ton expérience en tant que chef ?

J’ai fait mes études et le début de ma carrière en Belgique d’où je suis originaire puis je suis parti à l’âge de 21 ans, j’ai notamment vécu et travaillé 2 ans au Mexique, 1 an au Canada, 6 mois dans le sud de la France et 3 ans en Australie.

Quelle est ta philosophie en cuisine, et comment cela transparaît il dans les plats que tu proposes ?

Cuisine de bistrot moderne, simple et gourmande, utilisant et combinant les produits locaux Taiwanais et produits et techniques Européennes.

Pourquoi as-tu choisi le nom « Nomad Taipei » pour ton restaurant ?

Ce nom est le reflet de mon parcours comme personne et chef, ayant habité et voyagé dans plusieurs pays et continents ces  dernières années avant de m’installer à Taiwan, disons que je suis un chef Nomade 🙂

Quel genre de cuisine peut-on attendre chez Nomade Taipei ?

Cuisine de type bistro Moderne ou autrement appelée Bistronomie. Cuisine sans chichi , gourmande et assez personnelle, je n’ai pas copié les cartes des autres restaurants , la carte reflète assez bien ma personnalité, mes origines et mon parcours de chef cuisinier.

As-tu des plats signatures que tu aimerais mettre en avant ?

Le tartare de bœuf Wagyu, bœuf confit au Soja et crispy potatoes. Le choux fleur rôti aux épices, beurre noisettes aux amandes,raisins, sauge et le tiramisu au spéculoos comme on le fait en Belgique avec les cookies lotus.

Quelles ont été les plus grandes difficultés pour ouvrir ton restaurant à Taipei ?

La différence culturelle quand il s’agit de communiquer et se faire comprendre par les Taiwanais, mais je n’ai pas eu de grandes difficultés, je pense qu’il est assez simple d’ouvrir un commerce à Taiwan.

Comment as-tu surmonté ces défis ?

De la patience , une bonne dose de zen attitude et de la persévérance.

Comment les cuisines française et taïwanaise t’inspirent t elles dans tes créations culinaires ?

J’ai une formation en cuisine française classique, c’est la base de ma cuisine et le plus important, j’utilise aussi des ingrédients locaux taiwanais dans mes plats, je puis mon inspiration dans les marchés traditionnels et les marchés aux poissons ou dans la street food.

Quels sont les projets futurs après le « Soft Opening » pour Nomade Taipei ?

Ouvrir les brunchs le samedi et le dimanche et continuer à grandir petit à petit en essayant d’atteindre de nouveaux clients,  fidéliser une clientèle aussi.

Quels sont tes 3 plats belges préférés que tu aimerais faire découvrir aux Taïwanais ?

Les croquettes de crevettes grises, la carbonnade à la flamande et les gaufres de Bruxelles.

Est-ce que tu aimerais revisiter des classiques de la cuisine taïwanaise ? et si oui lesquels ?

Pas vraiment, je n’ai pas assez de connaissances en cuisine asiatique pour m’y risquez.

Comment souhaites tu que les gens se sentent en quittant Nomade Taipei ?

Heureux, ayant passé un bon moment dans un cadre convivial et agréable et ayant découvert de nouvelles saveurs et de nouvelles idées culinaires.

Et pour finir quels sont les 3 endroits (mis à part ton restaurant) où on a le plus de chance de te croiser ?

Opéra Taipei de mes amis Morgan et Yann, ma salle de sport anytime fitness ou alors dans un des nombreux restaurants de Taipei.

Plats au menu – Copyright : Nomade Taipei

Pour suive Gilles, découvrir son restaurant et réserver, voici les liens à connaître :


Pour découvrir d’autres bonnes adresses à Taïwan, découvrez notre rubrique dédiée aux bons plans food sur l’île


Abonnez vous à l’une de nos Newsletter gratuites pour vous tenir au courant des derniers bons plans à Taïwan

Partager l'article

À propos de l'auteur

  • Luc

    Fondateur du webzine francophone Insidetaiwan.net Consultant en développement international 🚀des entreprises en Asie du Sud-Est #Taiwan #Tourisme #Société #Culture #Business #Histoire #Foodie

Laisser un commentaire