Guide express des droits de succession à Taïwan

Comment planifier votre héritage à Taïwan pour économiser sur les impôts et éviter les litiges en respectant la loi ?
Taïwanais se promenant à Taïwan - Copyright : iStock

Partager l'article

Avez-vous déjà réfléchi à la façon dont vous le distribueriez à vos amis et à votre famille si vous aviez un héritage substantiel ? Saviez-vous que si vous ne planifiez pas à l’avance, votre héritage pourrait être érodé par des droits de succession élevés, laissant vos descendants sans la richesse que vous souhaitez leur léguer ? Vous souhaitez savoir comment utiliser les dispositions légales pour diviser et hériter raisonnablement de votre succession, tout en économisant des impôts et en évitant les litiges ?

Étapes clés du partage et de l’héritage

Le partage et l’héritage sont des questions complexes et sensibles impliquant des facteurs juridiques, fiscaux, familiaux et autres. S’ils ne sont pas traités correctement, les problèmes suivants peuvent survenir :

  • Les droits de succession sont trop élevés et réduisent la valeur de l’héritage
  • Les droits de succession ne sont pas clairs, ce qui provoque des différends
  • Les héritiers sont mécontents et la discorde surgit
  • Les héritiers abandonnent l’héritage et gaspillent les ressources

Pour éviter ces problèmes, vous devez au préalable suivre les étapes suivantes :

  • Comprendre le mode de calcul et le taux d’imposition des droits de succession
  • Renseignez-vous sur les biens, les revenus et les dons du défunt
  • Formuler un accord raisonnable de partage de la succession ou un testament
  • Gérer l’enregistrement des successions et la déclaration fiscale

3 façons de réduire la charge des droits de succession

Lorsqu’il s’agit de partage et de succession, l’un des problèmes les plus courants est celui des droits de succession. Les droits de succession font référence à l’impôt à payer résultant de la succession du défunt après son décès. Conformément aux dispositions de la loi sur les droits de succession et de donation, l’héritier doit déposer une déclaration de droits de succession auprès de l’autorité fiscale compétente du lieu de résidence dans un délai de 6 mois à compter de la date du décès du défunt. 

Si vous ne produisez pas votre déclaration à temps ou omettez une déclaration, vous pourriez être soumis à des pénalités ou à des intérêts. De plus, la succession ne peut être divisée qu’après le paiement des droits de succession. Pour réduire la charge de vos droits de succession, vous pouvez profiter des méthodes suivantes :

Faites attention aux dispositions sur les déductions

Selon les dispositions de la loi sur les droits de succession et de donation,

  • Si l’héritier a un conjoint, 4 00 000 NT$ seront déduits du montant total de l’héritage ;
  • S’il y a des parents directs par le sang, chaque personne pourra déduire 400 000 NT$ du montant total de l’héritage.
  • Pour les personnes souffrant d’un handicap physique ou mental grave ou supérieur, comme le prescrit la loi, ou pour les patients graves, comme le prescrit le ministère de la Santé mentale. Selon la loi, 5 000 000 NT$ supplémentaires peuvent être déduits pour chaque personne ;
  • Pour ceux qui ont des parents, 1 000 000 NT$ peuvent être déduits pour chaque personne de la succession totale ;
  • Pour ceux qui ont à leur charge frères, sœurs et grands-parents, chacun d’eux peuvent déduire 400 000 NT$ de la succession totale. 
  • Divers impôts, amendes payables devant la loi avant le décès du défunt ;
  • Les dettes impayées, s’il existe des preuves concluantes ;
  • Les frais funéraires, calculés sur une base de 1 000 000 NT$ ;
  • Les dépenses directes nécessaires à l’exécution du testament et à la gestion de la succession. 
  • Le droit du conjoint de réclamer le partage du solde des biens restants.

Faites attention aux réglementations sur le montant de l’exonération fiscale

Selon les dispositions de la loi sur les droits de succession et de donation, chaque défunt bénéficie d’une exonération fiscale de 12 000 000 NT$. Si le défunt est un militaire, un policier, un personnel public ou éducatif qui décède dans l’exercice de ses fonctions, le montant sera doublé.

Faites don d’une partie de la propriété à l’avance

Selon les dispositions de la loi sur les droits de succession et de donation, tout bien donné par le défunt dans les 2 ans précédant le décès doit être inclus dans le montant total de la succession, et les droits de succession seront prélevés sur la base de leur valeur au moment de la donation. 

Cependant, si le défunt fait don d’un bien plus de 2 ans avant son décès, il n’est pas nécessaire de l’inclure dans la succession totale et seule la valeur au moment du don est prélevée sur les droits de donation. Vous pouvez donc prévoir à l’avance de faire don d’une partie de votre bien aux personnes à qui vous souhaitez le donner, afin de réduire l’assiette et la charge des droits de succession.

Assurer une répartition équitable et ordonnée de l’héritage

Outre les droits de succession, une autre question importante lors du partage et de la succession concerne les droits de succession. Les droits de succession désignent les droits à l’héritage dont jouissent les personnes morales ou désignées après le décès du défunt. Voici quelques façons de confirmer et de protéger votre héritage :

Comprendre l’ordre et la proportion des successeurs

Selon les dispositions du droit civil, le conjoint est l’héritier naturel, et il y a quatre héritiers successifs. 

  • Les héritiers du premier ordre sont les descendants directs ;
  • Les héritiers du deuxième ordre sont les parents ;
  • Les héritiers du troisième ordre sont les frères et sœurs ;
  • Et les héritiers du quatrième ordre sont les grands-parents. 

La proportion d’héritage répartie entre chaque héritier successif et le conjoint est légèrement différente. Et s’il y a plusieurs héritiers en séquence, celui avec le lien de parenté le plus étroit aura préséance, et les héritiers de la séquence ultérieure ne seront pas autorisés à hériter.

Faites un testament légal à l’avance

Si vous n’êtes pas satisfait des héritiers légaux ou du mode de partage, vous pouvez rédiger votre propre testament, en précisant les personnes ou les organisations à qui vous souhaitez faire un don et le mode de distribution que vous souhaitez. Vous devez toutefois veiller à respecter les dispositions du droit civil concernant la forme et le contenu de votre testament, sans quoi votre testament pourrait être déclaré invalide ou défectueux. Par exemple, vous devez avoir la pleine capacité, vous devez rédiger ou dicter votre testament en personne, vous devez avoir plus de deux témoins présents et vous devez respecter les privilèges légaux.

Traiter la légalisation du testament

Si vous avez déjà rédigé un testament à l’avance, vous pouvez également passer par le processus de légalisation du testament pour accroître l’efficacité et la crédibilité de votre testament. La légalisation d’un testament signifie qu’un notaire examinera si votre testament est conforme aux exigences légales et rédigera un document notarié. Cette approche peut rendre votre testament probant et exécutoire, réduisant ainsi les risques de litiges et de litiges.

🛑 Remarque Importante : Cet article fournit un aperçu général et ne doit pas être considéré comme un avis juridique. Les lois et les procédures peuvent changer, et les circonstances individuelles peuvent varier considérablement. Il est donc primordial de consulter un avocat assermenté et local.


📰 En savoir ➕ 📰

Pour #approfondir et #compléter votre lecture, nous vous recommandons de découvrir les articles suivants :


📱 Nos newsletters 📱

Abonnez-vous gratuitement à nos newsletters thématiques sur insidetaiwan.net pour des mises à jour régulières, des insights et une exploration approfondie de Taiwan, allant de sa culture à ses évolutions économiques et sociales.

  • ⏯ Votre #Echo de Taïwan : Un aperçu de Taiwan, avec des anecdotes, des actualités, du vocabulaire, des faits culturels et bien plus pour tous les publics.
  • ⏯ Newsletter #Economique Des analyses approfondies sur les tendances, opportunités et défis économiques de Taiwan, un acteur clé mondial
  • ⏯ Newsletter #Touristique : Des découvertes, des conseils, des activités, des astuces et des promotions pour explorer la diversité de Taïwan.
  • ⏯ #Perspectives Taïwanaises : Explorez la société taïwanaise, mettant en lumière ses tendances, débats et transformations actuelles.


💞 Soutenez nous 💞

  • ⏯ Nous soutenir #financièrement
  • ⏯ S’inscrire à nos #Newsletters
  • ⏯ Nous suivre sur nos #réseaux sociaux
  • ⏯ Devenir #partenaire
  • ⏯ Proposer des #articles et du #contenu
  • ⏯ Découvrir nos offres #professionnelles (Publicités, Conseils…)

Pour découvrir nos offres rendez vous sur la page dédiée (Nous soutenir) ou contactez nous pour collaborer avec nous.

Partager l'article

À propos de l'auteur

  • Luc

    Fondateur du webzine francophone Insidetaiwan.net Consultant en développement international 🚀des entreprises en Asie du Sud-Est #Taiwan #Tourisme #Société #Culture #Business #Histoire #Foodie

Vous aimez Inside Taïwan ?
Devenez acteur de ce projet

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à nos newsletters pour une exploration approfondie de Taiwan