Connaissez-vous la campagne Freedom Pineapples ?

la campagne Freedom Pineapples à Taïwan, une réponse à l'interdiction chinoise, qui consolida l'identité taïwanaise.

Partager l'article


Les « Freedom Pineapples » (自由鳳梨) étaient une réponse politique et sociale en 2021 à l’interdiction chinoise d’importer des ananas de Taiwan. Cette réaction a encouragé la consommation nationale et internationale pour compenser la perte du marché chinois, qui importait auparavant 97% des exportations taïwanaises d’ananas. Le mouvement a été particulièrement bien accueilli par les Taïwanais, les Japonais, les Australiens et les Américains, mais n’a pas complètement préservé Taiwan des conséquences économiques. En 2021, les exportations taïwanaises d’ananas ont chuté à 55% de leurs niveaux de 2019.

Une politique étrangère chinoise agressive

En mars 2021, après des mois de menaces, le gouvernement chinois a interdit l’importation d’ananas en provenance de Taiwan, invoquant des préoccupations de biosécurité. Les agents des douanes de la République populaire de Chine ont déclaré avoir trouvé des produits nocifs dans des expéditions de fruits récentes. À l’époque, près de 97% des exportations taïwanaises d’ananas étaient destinées au marché chinois continental.

La déclaration du gouvernement chinois a été contestée et niée par le gouvernement taïwanais. En réponse à l’interdiction, le gouvernement taïwanais a appelé ses citoyens et ses alliés diplomatiques à augmenter leur consommation d’ananas taïwanais, et a promis une aide financière à tout agriculteur subissant des pertes en raison de l’interdiction. La campagne Freedom Pineapple a été lancée par le ministre des Affaires étrangères de la République de Chine, Joseph Wu, sur Twitter.

À la suite de cette interdiction, les ananas taïwanais sont devenus un symbole politique à la fois dans le pays et dans la région du sud-est asiatique. L’expression « Freedom Pineapples » a été inventée en référence aux « Freedom Fries ». En 2003, les États-Unis ont renommé les frites (french fries) par « Freedom Fries » pour protester contre l’opposition française à l’invasion de l’Irak. Cette initiative de Bob Ney a été fortement médiatisée, mais elle a perdu en popularité avec le temps, en particulier après le déclin de la guerre en Irak. La démission de Ney en 2006 a conduit au rétablissement du nom d’origine dans les cafétérias du Congrès.

Lai Ching-te envourageant à manger des ananas de Taïwan – Copyright : Wiki Commons

L’accueil du mouvement à Taïwan

Dans le cadre d’une initiative visant à soutenir les cultivateurs d’ananas taïwanais, la Présidente taïwanaise Tsai Ing-wen a lancé une campagne sur les réseaux sociaux intitulée « Mangez les ananas de Taïwan jusqu’à vous faire exploser (le ventre)« , encourageant les citoyens à augmenter leur consommation d’ananas locaux. Les restaurants ont déployé des efforts considérables pour intégrer les ananas dans des plats tels que la soupe de nouilles au bœuf par exemple !

Suite à l’interdiction d’importation, qui faisait suite à l’assurance du Premier ministre chinois Li Keqiang selon laquelle la Chine continentale cherchait à promouvoir des relations pacifiques avec Taïwan, la communication contradictoire a rapidement enflammé l’opinion publique taïwanaise contre la Chine continentale. La situation a entraîné une consolidation de l’identité taïwanaise dans l’ensemble du spectre politique. Le principal parti d’opposition, le Kuomintang (KMT), a également encouragé la population à consommer davantage d’ananas locaux.

Des entreprises taïwanaises ont passé d’importantes commandes supplémentaires d’ananas locaux. Les agriculteurs taïwanais ont commencé à détourner les exportations autres que les ananas de la Chine continentale vers d’autres marchés par crainte que leur produit ne soit le prochain.

La présidente Tsai Ing-wen lançant une campagne pour promouvoir l’ananas – Copyright : Wiki Commons

Dans le reste du monde…

L’événement a bénéficié d’une couverture médiatique importante au Japon, où les supermarchés ont rapidement épuisé leurs stocks d’ananas et d’importantes commandes ont été passées. Un groupe musical gastronomique japonais a même sorti une vidéo musicale sur la situation. Les ventes ont également augmenté à Hong Kong, qui n’était pas soumis à l’interdiction d’importation de la Chine continentale. La campagne « Freedom Pineapples » a également reçu un soutien en Australie, avec des parallèles établis avec les augmentations des tarifs chinois sur le vin australien.

L’initiative « Freedom Pineapples » a obtenu le soutien de l’Institut américain à Taïwan et du Bureau du commerce canadien à Taipei, les représentations diplomatiques officieuses d’alliés tels que le Canada et les États-Unis, faisant référence à l’invention canadienne de la pizza à l’ananas. En avril 2021, l’ancien Secrétaire d’État américain Mike Pompeo a tweeté une photo de lui-même en train de manger de l’ananas taïwanais séché en jouant aux échecs, utilisant le hashtag #FreedomPineapple.

Les ananas de Taïwan en rupture malgré un prix beaucoup plus élevé au Japon – Copyright : Wiki Commons

Conséquences de l’interdiction

En 2021, les exportations taïwanaises d’ananas ont chuté à 28 millions de tonnes, soit 55 % du pic de 2019 de 51 millions de tonnes. Des restrictions supplémentaires ont suivi pour les importations de fruits taïwanais en Chine continentale. En 2023, les importations de mangues ont été restreintes suite aux allégations chinoises de la présence de cochenilles farineuses sur des fruits importés.


📰 En savoir ➕ 📰

Pour #approfondir et #compléter votre lecture, nous vous recommandons de découvrir les articles suivants :


📱 Nos newsletters 📱

Abonnez-vous gratuitement à nos newsletters thématiques sur insidetaiwan.net pour des mises à jour régulières, des insights et une exploration approfondie de Taiwan, allant de sa culture à ses évolutions économiques et sociales.

  • ⏯ Votre #Echo de Taïwan : Un aperçu de Taiwan, avec des anecdotes, des actualités, du vocabulaire, des faits culturels et bien plus pour tous les publics.
  • ⏯ Newsletter #Economique Des analyses approfondies sur les tendances, opportunités et défis économiques de Taiwan, un acteur clé mondial
  • ⏯ Newsletter #Touristique : Des découvertes, des conseils, des activités, des astuces et des promotions pour explorer la diversité de Taïwan.
  • ⏯ #Perspectives Taïwanaises : Explorez la société taïwanaise, mettant en lumière ses tendances, débats et transformations actuelles.


💞 Soutenez-nous 💞

  • ⏯ Nous soutenir #financièrement
  • ⏯ S’inscrire à nos #Newsletters
  • ⏯ Nous suivre sur nos #réseaux sociaux
  • ⏯ Devenir #partenaire
  • ⏯ Proposer des #articles et du #contenu
  • ⏯ Découvrir nos offres #professionnelles (Publicités, Conseils…)

Pour découvrir nos offres rendez-vous sur la page dédiée (Nous soutenir) ou contactez-nous pour collaborer avec nous.

Partager l'article

À propos de l'auteur

  • Luc

    Fondateur du webzine francophone Insidetaiwan.net Consultant en développement international 🚀des entreprises en Asie du Sud-Est #Taiwan #Tourisme #Société #Culture #Business #Histoire #Foodie

Vous aimez Inside Taïwan ?
Devenez acteur de ce projet

Laisser un commentaire

05.

Abonnez-vous à nos newsletters pour une exploration approfondie de Taiwan

Contenus sponsorisés