Comment cuire votre riz à la perfection ?

Ne ratez plus jamais la cuisson de votre riz et apprenez à le cuire parfaitement pour épater vos amis et vos convives !

Partager l'article

Êtes-vous lassé de vos tentatives infructueuses avec du riz trop collant, trop sec ou insuffisamment cuit ? Assez de gaspiller votre argent dans des sachets de riz micro-ondables qui ne donnent jamais le résultat escompté, que ce soit pour vos entrées, vos plats d’accompagnement ou même vos desserts ? Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul. Cuire du riz est un art délicat, mais une fois que vous aurez saisi ses secrets, vous ne reviendrez plus jamais à ces alternatives soi-disant pratiques et pré-emballées.

Bien sûr, préparer du riz à partir de rien demande un peu plus de temps, mais je vous assure que le résultat surpassera vos attentes. Laissez nous vous guider pas à pas pour atteindre la perfection du riz à chaque fois.

Choisir le type de riz à utiliser

Basmati, Jasmin, Riz brun, Long grain, Grain court, Riz noir, Sauvage, Arborio… Chaque culture à travers le monde possède sa propre variété de riz, chacune se distinguant par sa texture unique et ses utilisations culinaires spécifiques. Il est important de comprendre que ces différents types de riz ne partagent pas tous les mêmes méthodes de préparation et de cuisson.

Certes, cela peut rendre l’apprentissage de la cuisson du riz un peu plus complexe, mais ne vous découragez pas. Notre conseil ? Commencez par maîtriser le riz blanc à long grain, très populaire vous le trouverez partout dans le monde. Une fois cette base acquise, vous pourrez explorer avec aisance d’autres variétés et découvrir celles qui raviront vos papilles.

Différentes variétés de riz – Copyright : Futura Sciences

Préparation du riz : Faut-il rincer le riz à l’eau ?

Si vous demandez à deux chefs leur avis sur le rinçage du riz, attendez-vous à recevoir deux réponses distinctes et très affirmées. Cela s’explique car la décision de rincer ou non le riz repose sur une préférence personnelle.

Certains passionnés de cuisine asiatique argumentent contre le rinçage du riz enrichi, car cela pourrait entraîner la perte des nutriments ajoutés. D’autres, par contre, trouvent une certaine sérénité dans l’acte de laver le riz, éliminant ainsi les impuretés ou débris éventuellement présents dans le paquet. Cependant, la majorité opte pour le rinçage du riz, car cela aide à retirer l’excès d’amidon, résultant en des grains plus aérés et moins collants.

Si vous choisissez de rincer votre riz, placez la quantité désirée dans une passoire et rincez-le sous l’eau froide pendant une à deux minutes, jusqu’à ce que l’eau s’écoule claire.

Faut-il saler l’eau du riz ?

Tout comme on ajoute du sel à l’eau des pâtes pour leur donner du goût, il est essentiel de saler l’eau du riz. C’est une étape où l’on mesure avec son cœur, alors n’hésitez pas à utiliser une généreuse pincée de sel. Sel fin, gros sel, fleur de sel, Gomasio japonaise, sel rose de l’Himalaya.. laissez libre court à vos envies. Le riz se marie bien avec tous les types de sel.

Si vous optez pour la cuisson de votre riz dans un bouillon, il est préférable de sauter cette étape pour éviter un excès de sel. Vous aurez toujours la possibilité d’ajuster l’assaisonnement avant de servir, si nécessaire.

Le bon rapport eau/riz

Pour cuire le riz sur une cuisinière, la règle de base est d’utiliser 2 volumes d’eau pour un volume de riz. Cependant, il est important de noter que ce ratio peut légèrement varier selon la variété de riz que vous choisissez.

En cas d’incertitude, nous vous conseillons vivement de consulter et de suivre les instructions inscrites au dos de l’emballage de votre riz. Ces indications sont généralement très fiables et vous guideront vers un résultat satisfaisant.

Comment cuire le riz ? Un guide étape par étape

Commencez par réunir vos ingrédients essentiels : le riz, l’eau, et le sel. Ces éléments sont le cœur de votre plat. Si vous envisagez d’utiliser un bouillon, ou de rehausser votre riz avec des herbes ou d’autres ingrédients, rassemblez-les également. Préparez-vous à concocter un riz délicieux.

Il est crucial de vous assurer de disposer d’un couvercle adéquat pour votre casserole. Une bonne étanchéité entre la casserole et son couvercle est indispensable pour générer la vapeur nécessaire à une cuisson parfaite du riz.

  • Étape 1 Faites bouillir l’eau : Portez la bonne quantité d’eau à ébullition dans une marmite ou une casserole sur la cuisinière.
  • Étape 2 Ajouter le riz : Incorporez le riz et le sel. Une fois le riz versé dans l’eau, la température de l’eau va baisser et l’ébullition va probablement s’arrêter. Ce n’est pas grave : il suffit d’attendre une minute ou deux pour que l’eau redevienne légèrement frémissante.
  • Étape 3 Couvrir la casserole : Couvrez la marmite ou la casserole et réduisez le feu à faible intensité pour maintenir le frémissement. Lorsque l’on apprend à cuire le riz, il peut être tentant de jeter un coup d’œil sur ce qui se passe à l’intérieur de la casserole couverte. Résistez à cette envie ! Vous ne voulez pas perdre cette précieuse vapeur, alors faites confiance au processus.
    • Réglez votre minuterie sur 15 à 18 minutes selon l’utilisation que vous ferez du riz. 15 minutes si vous utilisez votre riz dans une autre cuisson dans un plat par exemple, 18 minutes si vous le mangez directement !
  • Étape 4 Laissez reposer : Quand le riz est prêt, éteignez le feu, ne remuez pas le riz ! Et laissez-le reposer pendant environ 10 minutes. La plupart des modes d’emploi négligent cette étape importante, qui peut pourtant faire toute la différence. En effet la vapeur accumulée lors de la cuisson va entrer dans les grains de riz et les faire gonfler et les attendrir.
  • Étape 5 Retirer le couvercle : Enfin, après les 10 minutes de repos, retirez le couvercle et laissez le riz reposer, sans couvercle, pendant une minute supplémentaire. Cela permettra au riz de « sécher » un peu, ce qui l’empêchera de devenir gommeux et collant.
  • Étape 6 Défaire le riz : Utilisez une fourchette pour remuer délicatement le riz afin d’en briser les morceaux.

Si vous utilisez un autre type de riz, suivez les instructions figurant sur l’emballage.

Comment savoir si le riz est cuit ?

Un riz parfaitement cuit doit être al dente, avec chaque grain distinct et toute l’eau absorbée. N’hésitez pas à goûter rapidement pour vérifier si la texture est à votre convenance.

Si, à la fin du temps de cuisson, vous trouvez votre riz trop humide, égouttez l’excédent de liquide. Replacez ensuite le riz dans la casserole et laissez-le cuire à feu doux quelques minutes supplémentaires.

Dans le cas où le riz est encore trop croquant ou semble sec, il se pourrait que vous ayez laissé échapper la vapeur trop tôt. Ajoutez un peu plus de liquide et continuez la cuisson à feu doux.

Si votre riz est devenu pâteux, il est malheureusement nécessaire de recommencer avec une nouvelle préparation, car il n’existe pas de solution pour rectifier cette texture.

Que signifie « défaire le riz » ?

Après avoir cuisiné votre riz à la perfection, la dernière étape avant de le servir est de se munir d’une fourchette pour séparer délicatement les grains qui se sont agglutinés durant la cuisson. Cette méthode permet de les rendre plus aérés et moelleux.

Cependant, il est important de noter que cette technique n’est efficace que si le riz a été correctement cuit dès le départ. Si, par exemple, vous avez utilisé trop d’eau ou si vous n’avez pas maintenu le couvercle fermé durant la cuisson, il sera difficile, voire impossible, de rattraper la texture du riz.

Autres méthodes de cuisson du riz

Maintenant que vous avez appris à cuire le riz sur la cuisinière, vous pouvez essayer d’autres méthodes de cuisson si vous trouvez qu’elles répondent mieux à vos besoins et à vos préférences. Voici quelques autres méthodes qui vous aideront à compléter vos connaissances en cuisine :

Dans un cuiseur à riz

  • Utilisez un cuiseur à riz en suivant les instructions fournies.
  • Généralement, ajoutez 1 tasse de riz à 1,5 ou 2 tasses d’eau.
  • Activez votre cuiseur et suivez les instructions de cuisson.
  • Notez que le type de riz peut changer le ratio liquide/riz et le temps de cuisson.
  • Utilisez le mode « réchauffer » pour garder le riz chaud pour une seconde portion sans le surcuire.

Au micro-ondes

  • Gagnez du temps en cuisant votre riz au micro-ondes.
  • Utilisez un bol en verre adapté aux micro-ondes, suffisamment grand.
  • Placez le riz et l’eau dans le bol.
  • Cuisez à puissance élevée, à découvert, pendant 10 minutes.
  • Poursuivez à puissance moyenne-douce pendant 15 minutes sans remuer.
  • Assaisonnez le riz avant de servir.

Au four

  • Essayez cette méthode sans stress et presque infaillible.
  • Utilisez un four ou une cocotte avec un couvercle (ou du papier d’aluminium).
  • Préchauffez le four à 190°C.
  • Ajoutez la quantité appropriée de riz et d’eau (selon les instructions du paquet) et du sel.
  • Faites cuire pendant 20 à 30 minutes, en fonction du type de riz.
  • Vérifiez la cuisson et assurez-vous que le riz ait bien gonflé.

Comment conserver et réchauffer le riz cuit ?

Si vous vous retrouvez avec un surplus de riz, pas de souci de gaspillage, car le riz se conserve très bien au réfrigérateur si vous prévoyez de le consommer dans les deux jours.

Refroidissement et conservation du riz

  • Refroidissez rapidement le riz, par exemple en l’étalant sur une plaque à pâtisserie, pour prévenir toute croissance bactérienne.
  • Placez le riz refroidi dans un contenant hermétique et conservez-le au réfrigérateur.

Congélation du riz pour une utilisation ultérieure

  • Congelez le riz jusqu’à trois mois pour une conservation plus longue.
  • Utilisez un sac de congélation hermétique, en retirant le plus d’air possible avant de le placer au congélateur.

Réchauffez du riz déjà cuit

  • Saupoudrez le riz d’une cuillère à café d’eau pour lui redonner de l’humidité.
  • Ajoutez un glaçon sur le riz lors du réchauffage au micro-ondes. Retirez l’eau résiduelle du glaçon après le réchauffage.
  • Réchauffez le riz au micro-ondes à puissance moyenne, en remuant toutes les 30 secondes, jusqu’à ce qu’il soit bien chaud.
  • Pour un réchauffage sur la cuisinière, remuez délicatement pour éviter d’écraser les grains.


Découvrez toutes nos astuces de cuisine et nos recettes taïwanaises dans nos articles dédiés !


Pour en apprendre plus sur Taïwan n’hésitez pas à vous abonner à nos newsletters thématiques gratuites !

Partager l'article

À propos de l'auteur

  • Luc

    Fondateur du webzine francophone Insidetaiwan.net Consultant en développement international 🚀des entreprises en Asie du Sud-Est #Taiwan #Tourisme #Société #Culture #Business #Histoire #Foodie

Laisser un commentaire