Taïwan inaugure son Musée de la Bande Dessinée à Taichung

Découvrez le Musée de la Bande Dessinée de Taiwan, ses expositions, et le succès international de la bande dessinée taïwanaise.

Partager l'article

Annoncé en avril pour une inauguration en décembre par le ministère de la Culture, le Musée taïwanais de la Bande Dessinée a été inauguré ce vendredi 22 décembre sur le site des anciennes prisons japonaises de Taichung, un site historique de l’époque coloniale japonaise. Un ensemble de 8 grandes expositions thématiques et 3 espaces particuliers à travers les 15 bâtiments historiques de cet ancien site pénitencier japonais pour immerger l’audience dans différentes ambiances de bandes dessinées taïwanaises, y compris une exposition sur les 14 années du Golden Comics Awards, prix annuel des meilleures œuvres de bandes dessinées de Taïwan.

Entrée du site du musée – Copyright : Philippe Tzou

Dans le cadre de l’ensemble des événements inauguraux de ce musée, les Golden Comics Awards (GCA), organisés chaque année par le Ministère de la Culture et la chaîne de télévision Taiwan Television (TTV), célébraient leur 14e édition en exposant dans le plus grand des bâtiments du site du musée les 14 œuvres de bandes dessinées qui ont été primées par ce prix annuel des meilleures bandes dessinées taiwanaises.

A l’occasion de l’inauguration du musée, les GCA ont tenu une journée de conférence internationales où sont intervenue quatre personnalités étrangères invitées à Taichung : il s’agit de Mme Isabelle Debekker, Directrice du Centre Belge de la Bande Dessiné, Mr Keisuke Katsushima, Directeur général du Musée International de Manga de Kyoto, Mr  Tokihiko Tanaka, Directeur du Musée du Manga de Kitakyushu, ainsi que Mr Paul Gravett, expert anglais et commissaire de nombreuses expositions internationales de bandes dessinées. Ces invités ont présenté leurs musées particuliers au Japon, en Belgique et les musées dédiés à la bande dessinée dans le monde.

Selon Aho Huang, éditeur en chef de l’éditeur de bandes dessinées Dala Publishing, “depuis ces deux dernières années, nous avons été témoins du succès au niveau international de la bande dessinée taïwanaise« . Après avoir participé aux festivals de bandes dessinées à Angoulême (France), Lausanne (BDFIL, en Suisse), à Leipzig et Francfort (Allemagne), à Bologne (Italie) et Lucca (Italie) courant 2022 et 2023, la bande dessinée taïwanaise a vendu plusieurs titres phares dans différents pays.

“Day Off” de Dailygreens, une bande dessinée sur un couple homosexuel travaillant ensemble dans le même bureau, a été traduit dans 9 langues. « Funeral Concerto », de Rimui, un récit décrivant le quotidien d’une jeune employée de pompes funèbres, traduits dans 7 langues, et “le Fils de Taiwan”, de Zhou Jianxi, une bande dessinée en 4 volumes qui est la biographie véridique de Tsai Kunlin, un ancien prisonnier sur l’Ile Verte de Taiwan durant la période de la Terreur Blanche qui a fondé l’une des premières maisons d’édition de bande dessinée taïwanaise, lequel a également été traduit en 7 langues. Ces trois titres de bandes dessinées taïwanaises sont disponibles en français et ont connu une importante visibilité lors des dernières éditions du Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême.

Trois bandes dessinées, “Day Off”, “Funeral Concerto” et “le Fils de Taiwan” sont tous édités en plusieurs langues dont le français – Copyright : Compte facebook de Aho Huang.

Une série d’exposition des meilleures œuvres de bandes dessinées taïwanaises attendent les fans de tout âge du 9ème art du 23 décembre 2023 au 17 mars 2024 au No. 35, Linsen Rd, West District à Taichung (Former Taichung Prison), qui est l’adresse de ce tout nouveau musée de la bande dessinée de Taïwan!

Informations pratiques

Lee Lungchieh – Copyright : Philippe Tzou


Découvrez toute la culture de Taïwan avec nos articles dédiés


Pour en apprendre plus sur Taïwan et vous tenir au courant de l’actualité de l’île, abonnez vous à une de nos Newsletters gratuites et thématiques !

Partager l'article

À propos de l'auteur

  • Philippe Tzou

    Philippe Tzou est conseiller économique et commercial de l'agence wallonne à l'exportation à Taïwan (AWEX Taipei). Véritable touche à tout et amoureux de la culture Taïwanaise, il s'intéresse aussi bien à la bande dessinée qu'aux nouvelles technologies et à l'environnement.

Laisser un commentaire

Notre page Instagram

Notre page Facebook

Newsletter

Recevez nos derniers articles par mail ainsi que du contenu exclusif.
Nous n’envoyons pas plus d’un mail par mois.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien présent dans nos emails.