Les 15 films taïwanais les plus rentables au box-office taïwanais

Découvrez les 15 plus grands succès du cinéma taïwanais qui ont marqué le box-office et reflètent la richesse culturelle de l'île

Partager l'article

L’industrie cinématographique taïwanaise, riche et diverse, a produit au fil des années une multitude de films qui ont conquis le cœur du public local et international. De la comédie au drame, en passant par l’action et le romantisme, le cinéma taïwanais offre une palette de genres reflétant la complexité et la richesse culturelle de l’île. Nous vous proposons à découvrir les 15 plus grands succès taïwanais au box-office taïwanais. Ces films, qui ont marqué les esprits et battu des records d’audience, sont le miroir des tendances et des évolutions de la société taïwanaise. Ils représentent non seulement des triomphes commerciaux, mais aussi des œuvres artistiques qui ont façonné l’identité cinématographique de Taïwan.

Cape No. 7

  • Titre original : 海角七號
  • Réalisateur : Wei Te-sheng
  • Recettes au Box-Office Taïwanais : 530 millions NTD
  • Année : 2008

Dans les années 1940, à Taïwan, sous occupation japonaise, un enseignant, Atari, tombé amoureux de Kojima Tomoko à Hengchun, doit quitter Taïwan après la capitulation du Japon. Il laisse derrière lui sept lettres d’amour.

Soixante ans plus tard, Aga, un jeune chanteur, revient à Hengchun et devient facteur. Il découvre les lettres d’Atari, destinées à être retournées au Japon. En parallèle, Aga gère un groupe local pour un concert, où il rencontre Tomoko, une mannequin japonaise et petite-fille de Kojima Tomoko. Une relation naît entre Aga et Tomoko, qui l’aide à retrouver le destinataire des lettres. Après le concert, où Tomoko annonce son retour imminent au Japon, Aga, malgré sa tristesse, mène un concert réussi, pendant que les lettres d’Atari sont lues.

Cape No.7 (海角七號) trailer

Seediq Bale Part I : Sun Flag

  • Titre original : 賽德克·巴萊(上):太陽旗
  • Réalisateur : Wei Te-sheng
  • Recettes au box-office taïwanais : 472 millions NTD
  • Année : 2011

Le film s’ouvre sur une chasse à Taïwan, où Mona Rudao du peuple Seediq attaque des chasseurs Bunun. Après la cession de Taïwan au Japon en 1895, les autochtones, dont Mona Rudao, entrent en conflit avec les Japonais, qui voient les indigènes comme un obstacle.

Des décennies plus tard, les traditions des autochtones sont supprimées sous l’occupation japonaise. Mona Rudao, confronté à des tensions croissantes, décide de mener une guerre contre les Japonais en 1930. Les villages alliés préparent une attaque coordonnée lors d’un événement sportif japonais.

Le film culmine avec l’attaque du 27 octobre, où les guerriers autochtones, bien que conscients de leur mort inévitable, choisissent de se battre pour l’honneur. L’attaque entraîne la mort de tous les Japonais présents, mais aussi la capture de leurs armes. Le film se termine avec une image poignante de Mona Rudao entouré des corps dans la cour de l’école, symbolisant la tragédie et la résistance.

Warriors Of The Rainbow Seediq Bale (2011) Movie Trailer HD – TIFF

David Loman

  • Titre original : 大尾鱸鰻
  • Réalisateur : Chiu Li-kwan          
  • Recettes au box-office taïwanais : 430 millions NTD
  • Année : 2013

Dans les années 1990 à Taïwan, Zhu Dade, un photographe de campagne, se retrouve à la tête d’un gang sous le nom de David Loman, bouleversant sa vie et celle de sa fille Xiaoqin. Son rôle de chef de gang bienveillant l’éloigne de Xiaoqin, qui choisit une vie de mécanicienne en rébellion contre l’absence de son père.

La vie de Zhu Dade prend un nouveau tournant lorsqu’il échange temporairement son identité avec Lao He, un géomancien traditionnel, qui est ensuite tué. Pour venger Lao He, Zhu Dade forme avec He Xiang, le fils de Lao He, le « DL Dang Lan Special Attack Team », dédié à la justice. Xiaoqin, reconnaissant son père sous cette nouvelle identité, se joint à eux, renouant progressivement leur relation.

Cette aventure amène Zhu Dade à s’interroger sur son véritable chemin dans la vie, tout en consolidant ses liens avec sa fille et He Xiang. Leur combat contre le mal les amène à devenir des héros locaux, marquant un nouveau départ pour chacun d’eux.

David Loman Official Trailer

You Are the Apple of My Eye

  • Titre original : 那些年,我們一起追的女孩
  • Réalisateur : Giddens Ko
  • Recettes au box-office taïwanais : 425 millions NTD
  • Année : 2011

L’histoire démarre en 1994 avec Shen Chia-yi, une élève brillante et populaire, et Ko Ching-teng, un élève espiègle et peu studieux, qui prétend ne pas s’intéresser à elle malgré des années passées dans la même classe. Après un incident embarrassant en classe, Ching-teng se rapproche de Chia-yi, qui l’aide à améliorer ses notes.

Leur amitié se développe et, malgré leurs parcours universitaires différents, Ching-teng continue de soutenir Chia-yi. Ils partagent un moment intime lors d’une sortie, où Ching-teng, craignant un rejet, n’ose pas entendre la réponse de Chia-yi à sa déclaration d’amour. Plus tard, un geste immature de Ching-teng conduit à une dispute et à leur rupture.

Des années après, Ching-teng, devenu écrivain en ligne, reprend contact avec Chia-yi suite à un tremblement de terre. Ils regrettent de ne pas être devenus un couple. En 2005, Chia-yi annonce son mariage à Ching-teng. Lors du mariage, leurs émotions passées se transforment en une amitié profonde. Un geste audacieux de Ching-teng lors de la réception reflète son regret de leur dispute passée et son questionnement sur ce qui aurait pu être.

You Are The Apple Of My Eye – Trailer in Chi and Eng subtitles

Our Times

  • Titre original : 我的少女時代
  • Réalisateur : Frankie Chen         
  • Recettes au box-office taïwanais : 410 millions NTD
  • Année : 2015

Ce film romantique raconte l’histoire de Lin Truly (Joe Chen), une employée de bureau stressée, qui se remémore ses jours de lycée en écoutant une vieille chanson d’Andy Lau. Adolescente, elle était amoureuse d’Ouyang Fei-Fan, le garçon populaire, et avait deux amies proches. Après avoir accidentellement transmis une lettre en chaîne à Hsu Tai-yu (Darren Wang), le caïd du lycée, et découvert une relation secrète entre deux camarades de classe, elle s’allie à Hsu Tai-yu pour briser ce couple, mais finit par développer des sentiments pour lui.

Leur amitié se transforme en amour, mais la vie de Hsu Tai-yu est bouleversée par un caillot de sang dans le cerveau, conséquence d’un accident de voiture. Forcé de partir à l’étranger, il perd contact avec Lin Truly. Des années plus tard, alors qu’elle a quitté son emploi insatisfaisant, Lin Truly ne parvient pas à obtenir un billet pour un concert d’Andy Lau. Par un heureux hasard, Andy Lau joue un rôle clé dans la réunion de Lin Truly et Hsu Tai-yu devenus adultes.

Our Times《我的少女时代》[正式预告终极版-1080P高画质版] – 10月22日勿忘我!

Kano

  • Titre original : KANO
  • Réalisateur : Umin Boya
  • Recettes au box-office taïwanais : 340 millions NTD
  • Année : 2014

En 1929, à Chiayi, Taïwan, une équipe de baseball composée de Japonais, de Chinois Han et d’aborigènes taiwanais se forme, et est nommée l’équipe de baseball de Chiayi Agricultural. Le nouvel entraîneur, Kondo Heitaro, avec l’objectif de « marcher vers Koshien », a mis en place un entraînement strict à la Spartiate. Initialement méprisée par les Japonais, cette équipe désorganisée, stimulée par un entraînement rigoureux et des défaites répétées, a progressivement éveillé leur volonté de gagner et leur détermination à se rendre à Koshien.

En 1931, l’équipe de baseball de Chiayi Agricultural a remporté de nombreuses victoires lors du tournoi de baseball de Taïwan et a participé au tournoi estival de Koshien (la 17e édition du championnat national des écoles secondaires de baseball du Japon). Participant pour la première fois à Koshien, l’équipe de Chiayi Agricultural, avec son esprit de combat jusqu’au bout et de ne jamais abandonner une seule balle, n’a pas remporté la victoire finale, mais a laissé une impression profonde sur les spectateurs japonais et taiwanais.

KANO – Official Trailer (English)

Seediq Bale Part II : Rainbow Bridge

  • Titre original : 賽德克·巴萊(下):彩虹橋
  • Réalisateur : Wei Te-sheng
  • Recettes au box-office taïwanais : 318 millions NTD
  • Année : 2011

Le second film débute sur fond de guerre entre les autochtones et les forces coloniales japonaises. Le policier Kojima Genji rallie certains autochtones, dont Temu Walis, du côté japonais. Le général Kamada Yahiko mène 3 000 soldats contre les 300 hommes de Mona Rudao. Un suicide collectif survient dans les bois, impliquant Dakis Nomin et sa famille. Le général Kamada utilise du gaz toxique illégal, exacerbant le conflit.

Les forces de Mona Rudao sont décimées par les gaz et les troupes de Temu Walis. Les survivants se réfugient dans des grottes, tandis que les femmes se sacrifient pour conserver les ressources. Temu Walis est ébranlé par la vision des femmes pendues et remet en question sa loyauté envers les Japonais. Mona Rudao lance une attaque désespérée sur les forces japonaises, mais son camp subit de lourdes pertes.

Dans les derniers moments, Mona Rudao confie le leadership à Tado Mona avant de retourner auprès de sa famille. Les survivants sont confrontés à la dure réalité de la guerre, avec des actes de trahison et de sacrifice. Le film se clôt sur la découverte du corps de Mona Rudao par un chasseur, symbolisant la fin tragique de la révolte et la persistance de la légende autochtone.

Warriors of the Rainbow: Seediq Bale – Part 2: The Rainbow Bridge

Din Tao : Leader of the Parade

  • Titre original : 陣頭
  • Réalisateur : Fung Kai   
  • Recettes au box-office taïwanais : 317 millions NTD
  • Année : 2012

Ah-Tai (Alan Ko) raconte être le fils d’Uncle Da (Chen Bo-Zheng) et Aunt Da (Samantha Ko), dirigeants d’une troupe à Taichung pratiquant des performances traditionnelles lors de processions religieuses. Après s’être éloigné de son père et de la troupe pour étudier la musique rock à Taipei, Ah-Tai revient à Taichung sur l’invitation d’un mystérieux vieil homme en manteau bleu.

De retour chez lui, Ah-Tai prend la tête de la troupe Jiu-Tian, composée de jeunes aux parcours difficiles, et défie la troupe rivale de Wu-Cheng. Il innove en intégrant des éléments de scène modernes et en évitant les maquillages et costumes traditionnels, ce qui crée des tensions avec Uncle Da et la loyauté de la troupe. Malgré les défis, Ah-Tai gagne le cœur des membres de la troupe lors d’une tournée autour de l’île.

Finalement, la troupe Jiu-Tian remporte le concours contre le groupe de Wu-Cheng et gagne le respect de tous, y compris des anciens maîtres et des familles. Les deux troupes s’unissent pour un festival culturel international à Taichung. Ah-Tai conclut en racontant que la troupe Jiu-Tian s’engage dans un entraînement encore plus rigoureux, gagnant le soutien d’Uncle Da.

阵头 Din Tao: Leader of the Parade Trailer

Zone Pro Site

  • Titre original : 總舖師
  • Réalisateur : Chen Yu-hsun        
  • Recettes au box-office taïwanais : 310 millions NTD
  • Année : 2013

Il y a plus de vingt ans, dans le monde des banquets à Taïwan, il existait trois grands chefs légendaires, respectueusement surnommés par les villageois « Homme, Fantôme, Dieu », dominant le nord, le centre et le sud de l’île. Dans le nord, il y avait le « Chef Simplet », dans le centre le « Chef Fantôme » et dans le sud le « Chef Mouche ». Avec le déclin de la culture des banquets, ces trois chefs se sont retirés de la scène.

Le Chef Mouche souhaitait transmettre ses recettes secrètes à sa fille unique, Zhan Xiaowan, mais celle-ci rêvait seulement de devenir une star et d’apparaître à l’écran. Par un heureux hasard, après être revenue de Taipei à Tainan, Xiaowan non seulement rencontre le « Docteur Cuisine », Ye Ru Hai, mais, poussée par sa bonté, décide également de réaliser le rêve d’un vieux couple en préparant un banquet de plats traditionnels !

2013台北電影節|總舖師 Zone Pro Site

Lust, Caution

  • Titre original : 色,戒
  • Réalisateur : Ang Lee
  • Recettes au box-office taïwanais : 280 millions NTD
  • Année : 2007

À Hong Kong en 1938, pendant la Seconde Guerre sino-japonaise, Wong Chia Chi, une étudiante timide et inexpérimentée de Shanghai, rejoint l’Université de Lingnan. Invitée par l’étudiant Kuang Yumin à rejoindre son club de théâtre patriotique, elle devient rapidement une actrice principale. Sous l’influence de Kuang, le groupe décide de contribuer concrètement à la guerre contre le Japon en planifiant l’assassinat de M. Yee, un agent spécial et recruteur du gouvernement fantoche chinois. Chia Chi prend l’identité de « Mme Mak » pour s’approcher de M. Yee.

Trois ans plus tard, en 1942 à Shanghai occupée par les Japonais, Chia Chi retrouve Kuang, maintenant agent secret du service de renseignement du Kuomintang (KMT). Ils planifient à nouveau d’assassiner Yee, devenu chef de la police secrète. Chia Chi devient la maîtresse de Yee, avec qui elle entretient une relation complexe et conflictuelle. Lorsque l’assassinat est retardé pour des raisons stratégiques, Chia Chi se retrouve déchirée entre ses sentiments et sa mission.

Finalement, lors d’une tentative d’assassinat dans une bijouterie, Chia Chi, submergée par l’émotion, avertit Yee qui s’échappe. La plupart des membres de la résistance sont capturés et exécutés. Yee, en proie à des tourments émotionnels, signe les ordres d’exécution des résistants, y compris Chia Chi, tout en dissimulant ses sentiments pour elle.

Lust, Caution – Trailer HD

Café. Waiting. Love

  • Titre original : 等一個人咖啡
  • Réalisateur : Chiang Chin-lin     
  • Recettes au box-office taïwanais : 270 millions NTD
  • Année : 2014

Si-ying (Vivian Sung), une étudiante en première année d’université travaillant à temps partiel dans un café, rencontre plusieurs personnes, dont A Bu-si (Megan Lai), une barista professionnelle, et la propriétaire du café (Vivian Chow), souvent seule et silencieuse. Elle fait également la connaissance de Ze-Yu (Marcus Chang) et de Senior A-Tuo (Bruce Hung), un étudiant légendaire à l’université, rencontré lorsque celui-ci a des démêlés avec une homosexuelle ayant séduit sa petite amie, A Bu-si.

Si-ying aide A-Tuo dans cette situation difficile, ce qui les amène à devenir amis. A-Tuo, optimiste et insouciant, travaille également pour Bao Ge (Lee Luo), un ancien réalisateur de films devenu médiateur pour gangs. Il y rencontre Aunt Jin-dao, la femme de Bao, de qui il apprend à cuisiner des nouilles. Après un désaccord, Jin-dao ouvre son propre pressing, où Si-ying la rencontre pour la première fois.

Au fil du temps, Si-ying et A-Tuo deviennent proches amis. Bien que A-Tuo développe des sentiments pour Si-ying, celle-ci est attirée par Ze-Yu et ne voit A-Tuo que comme un ami confident. Lorsqu’A-Tuo part en voyage à l’étranger, Si-ying réalise finalement que c’est A-Tuo qu’elle attendait depuis toujours.

《等一個人 咖啡》 Cafe.Waiting.Love Official Trailer (2014) (with English subtitles)

Monga

  • Titre original : 艋舺
  • Réalisateur : Doze Niu
  • Recettes au box-office taïwanais : 260 millions NTD
  • Année : 2010

À Monga (actuellement dans le district de Wanhua) à Taipei, Mosquito (Mark Chao) et ses amis, membres du « Gang of Princes », apprennent les lois non écrites de cette zone. Rejoignant le gang après avoir défié un rival le premier jour à l’école, Mosquito apprécie la vie de gangster et prend la tête du groupe, dominant les rues de Monga. Toutefois, ils ignorent que d’autres rivaux envieux menacent leur succès, et leur réaction aux antagonismes révèle leur manque de maturité et de jugement dans la gestion du pouvoir gangster.

Geta (Ma Ju-lung), un ancien chef de triade de Monga et père de Dragon, décide de leur enseigner les véritables lois du gangstérisme. Il impose aux cinq jeunes une formation intense, soulignant les lois strictes de la fraternité et de l’honneur. Ces enseignements marquent profondément Mosquito.

Cependant, Geta ne se doute pas de la tempête imminente qui va bouleverser Monga. L’arrivée d’un nouveau gang armé de pistolets menace de détruire les valeurs traditionnelles et l’équilibre établi, tandis que des trahisons passées ressurgissent, semant la confusion entre loyauté gangster et fraternité.

電影《艋舺 / MONGA》正式預告片 (official trailer)

The Wonderful Wedding

  • Titre original : 大囍臨門
  • Réalisateur : Huang Chao-liang 
  • Recettes au box-office taïwanais : 250 millions NTD
  • Année : 2015

Li Shufen, 32 ans, s’apprête à épouser Gao Fei, un Chinois de trois ans son cadet. Gao Fei, malgré son apparence séduisante et son talent, est un véritable « fils à maman ». Il ne parle pas le taiwanais, ne sait pas décortiquer des crevettes ou monter à cheval. Sa décision de mariage semble même influencée par sa mère.

Li Jinshuang, le père de Shufen, est de plus en plus mécontent de Gao Fei, réticent à l’idée de « laisser partir » sa fille en Chine continentale, imposant des conditions plus strictes que celles du Taipei 101. Les modalités du mariage, comme le montant de la dot, le nombre d’invités, les règles traditionnelles et les interdits, sont définies avec précision. Heureusement, la grande entremetteuse Qian Songyi, avec ses compétences professionnelles et sa popularité, intervient ; cependant, juste avant le mariage, la mariée s’enfuit en larmes.

The Wonderful Wedding trailer

More than Blue

  • Titre original : 比悲傷更悲傷的故事
  • Réalisateur : Gavin Lin  
  • Recettes au box-office taïwanais : 240 millions NTD
  • Année : 2018

Le film raconte l’histoire d’un homme en phase terminale qui organise l’avenir de sa meilleure amie, qu’il aime depuis le lycée, afin qu’elle ne soit pas seule après sa mort.

Cream, au caractère enjoué mais avec une part d’ombre, parvient à se lier d’amitié avec K, une personne plutôt secrète. Camarades de lycée, ils partagent leurs sentiments, se rapprochent et comblent le vide en eux. Cream emménage chez K et ils vivent comme une famille. Les années passent, K travaille pour une maison de disques et Cream devient parolière, mais ils continuent à vivre ensemble, sans être un couple ni de simples amis. K, diagnostiqué avec une leucémie, cache sa maladie car il ne veut pas faire souffrir Cream en la laissant seule. Ignorante de tout cela, Cream commence à sortir avec un autre homme et finit par accepter sa proposition de mariage.

《比悲傷更悲傷的故事》香港首回預告 More Than Blue 

Beyond Beauty : Taiwan from Above

  • Titre original : 看見台灣
  • Réalisateur : Chi Po-lin
  • Recettes au box-office taïwanais : 220 millions NTD
  • Année : 2013

« Beyond Beauty: Taiwan from Above » offre une perspective unique sur Taïwan, révélant la beauté naturelle du pays tout en soulignant les impacts des activités humaines et de l’urbanisation sur l’environnement. Ce film va au-delà d’une simple célébration des merveilles naturelles ; il constitue un appel alarmant et incite les Taïwanais à renforcer leur conscience écologique.

Il invite les spectateurs à découvrir Taïwan sous des angles et depuis des hauteurs inédites. À travers divers thèmes environnementaux et des chapitres y afférents, le réalisateur Chi Po-lin transforme le public en oiseau survolant Taïwan, pour observer à la fois la splendeur et les souffrances de l’île. Le film est produit par Hou Hsiao-Hsien, narré par Wu Nien-Jen et comporte une bande originale du compositeur singapourien Ricky Ho.

Trailer – Beyond Beauty: Taiwan from Above《看见台湾》


Nous avons écrit une brève histoire du cinéma taïwanais pour découvrir le 7ème art de l’île.


Abonnez vous à l’une de nos newsletters thématiques pour en savoir plus sur Taïwan !

Partager l'article

À propos de l'auteur

  • Luc

    Fondateur du webzine francophone Insidetaiwan.net Consultant en développement international 🚀des entreprises en Asie du Sud-Est #Taiwan #Tourisme #Société #Culture #Business #Histoire #Foodie

Laisser un commentaire

Notre page Instagram

Notre page Facebook

Newsletter

Recevez nos derniers articles par mail ainsi que du contenu exclusif.
Nous n’envoyons pas plus d’un mail par mois.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien présent dans nos emails.