4 événements culturels à ne pas manquer avec des artistes ou intellectuels Franco-Taïwanais dans les prochains jours !

Avec Muriel, découvrez les événements culturels franco-taïwanais à ne pas manquer : cinéma, droit, poésie et art se rencontrent à Taipei.
Evénements culturels - Copyright : Insidetaiwan.net

Partager l'article

La scène culturelle franco-taïwanaise est plus vibrante que jamais ! Ne manquez pas ces quatre événements majeurs qui vont captiver Taipei dans les jours à venir. Du cinéma poignant avec le film ‘Pour la France’ de Rachid Hami, à une plongée dans le domaine juridique lors de la toute première ‘Nuit du droit’, en passant par l’art poétique incarné par Aurélia Lassaque et l’effervescence artistique de la ‘Nuit Blanche de Taipei’, ces rendez-vous sont autant d’occasions de découvrir l’échange culturel riche et varié entre la France et Taïwan

Sortie du film Pour la France,de Rachid Hami

Rachid Hami est né en 1985 à Alger où il a passé une partie de son enfance. Il fait ses débuts au cinéma grâce à Abdellatif Kechiche qui lui offre un rôle dans L’Esquive en 2003. Il est également très proche du réalisateur Arnaud Desplechin qui le soutient depuis ses débuts au cinéma. Son dernier film, Pour la France, tourné à Taipei en pleine pandémie, fait le portrait intime d’une relation entre deux frères, qui se déploie à travers différentes époques et sur plusieurs continents. Le film est adapté de l’histoire tragique de son frère Jallal Hami, brillant élève à Sciences Po qui avait effectué un semestre d’études à Taida, mort par noyade lors d’un rituel d’intégration de l’école des officiers de Saint-Cyr.

Le film a réalisé plus de 70 000 entrées en salles et obtenu un beau succès critique lors de sa sortie française. Il va enfin bientôt être visible à Taipei, à ne pas manquer ! Pour mieux connaître Rachid Hami, vous pouvez écouter le podcast réalisé par le Bureau français de Taipei avec Ghost Island Media au moment du tournage du film à Taiwan.

Ou celui que nous avons réalisé avec Virginie Jortay pour ROC Taiwan : la singularité d’une île

Lieux et dates des séances disponibles à partir du 28 septembre. Plus d’infos en cliquant sur le lien suivant.

La toute première « Nuit du droit »

La France lance cette année dans son réseau culturel à l’étranger la « Nuit du droit ». Le droit est devenu un domaine de coopération essentiel, à la fois pour les formations, mais aussi pour tout simplement s’inspirer des expériences réussies par d’autres ! Cette année, le BFT a choisi de parler de justice transitionnelle. En effet, Taïwan a lancé plusieurs initiatives courageuses et passionnantes pour regarder son passé en face et réparer, autant que possible.

Le processus le plus connu est la commission mise en place concernant la terreur blanche par la présidente Tsai Ing-wen. D’autres démarches sont en cours, notamment sur les traitements infligés aux populations autochtones. De même, Taïwan est en dialogue avec les autorités japonaises au sujet des femmes de réconfort. En France, différentes expériences ont été menées, sur des sujets très différents, comme le cas des enfants réunionnais déplacés vers la Creuse, ou encore la récente commission indépendante sur l’inceste et les violences faites aux enfants.

Durant cette « Nuit » à destination de tous les publics, qu’ils soient ou non juristes, sept spécialistes feront le point sur ces démarches. L’objectif est de montrer que la justice transitionnelle n’est pas qu’une affaire de magistrats. En effet, elle suppose notamment un travail d’historien, sur les archives, de psychologue, pour comprendre les traumatismes. Cette nuit laissera une large place au débat, afin d’échanger sur les convergences ou divergences entre les pratiques sur nos deux territoires, et de discuter avec le public.

Nuit du droit

Le débat, animé par Cécile Renault, conseillère de coopération et d’action culturelle au Bureau Français de Taipei, permettra d’entendre des experts taïwanais ayant des liens forts avec la France, pour y avoir longuement étudié, comme Guillaume Tsaï et Catherine Chen, professeurs de droit, Jenyu Peng, chercheuse associée à l’Academia Sinica, membre de la Commission sur la justice transitionnelle de la terreur blanche. Sont aussi invités à prendre la parole des français, comme Jérôme Lanche, historien, qui travaille actuellement sur la question du patrimoine historique de la terreur blanche avec Chang Wei-Hsiu, lui aussi présent et un.e professeur.e de droit qui prendra la parole au nom de l’Institut Louis Joinet, en visioconférence. Cet Institut organise de nombreuses formations sur la justice transitionnelle, en France et en Afrique.

Le débat, qui commence à 19h, sera précédé d’une heure de discussions sur les études de droit en France, pour aider les jeunes taïwanais à s’orienter et à découvrir notre offre. La soirée est organisée en partenariat avec l’association de droit comparé France-Taïwan.

Informations pratiques

Date : Mardi 3 octobre 2023 à partir de 18h
Lieu : Taipei Mayor’s art residence
Adresse : No. 46號, Xuzhou Rd, Zhongzheng District, Taipei City
Entrée libre sur réservation par email : morgan.fraisse-laszlo@diplomatie.gouv.fr

Aurélia Lassaque, invitée du festival de poésie de Taipei

Depuis le début de l’année 2023, le Bureau Français de Taipei a proposé une série de rencontres et conférences au sujet de la « crise du vivant » ; Aurélia Lassaque sera à Taipei pour partager son travail hybride, qui met à l’honneur la langue française et occitane, et est profondément emprunt du rapport à la nature. Elle fait notamment « Chanter les salamandres » ! Collaborant régulièrement avec des plasticiens, danseurs et musiciens, elle a donné divers spectacles en France, Brésil, Angleterre et Italie. Elle sera pour la première fois à Taipei, à l’invitation du Festival de la poésie de Taipei. Nous aurons trois occasions de découvrir son travail multiforme.

Pour en savoir plus sur Aurélia Lassaque, découvrez son portrait en cliquant sur ce lien.

Bientôt d’autres rendez-vous dans cette série dans le cadre du débat d’idées, dont je vous parlerai.

Aurelia Lassaque – Copyright : Aurelia Lassaque

Informations pratiques

Date : Le 4 octobre 2023
Lieu : Librairie Le Pigeonnier
Adresse : 104, Taïwan, Taipei City, Zhongshan District, Lane 97, Songjiang Rd, 9號
Entrée libre sur réservation par email : info@llp.com.tw

Retrouvez Aurélia Lassaque au Festival de Poésie de Taipei :

La Nuit Blanche de Taipei

Depuis 2016, La Nuit Blanche de Taipei, comme sa sœur de Paris, place les artistes au cœur de la cité. Cette année, le slogan est « Time to rise up » et une myriade d’événements seront organisés dans le quartier de Xinyi à l’occasion de l’ouverture de la Taipei Arena.

Comme l’a rappelé Franck Paris, Directeur du Bureau Français de Taipei lors de la conférence de presse de la Nuit Blanche : « Le Temps d’une nuit, les maires de ces deux capitales n’ont pas peur de confier leur ville aux artistes. En nous réjouissant souvent, en nous fascinant et nous bousculant parfois, les œuvres d’art contribuent à rendre notre démocratie vivante et à développer l’esprit critique. Notre attachement commun à la démocratie culturelle nous rapproche ».

Côté français cette année, vous pourrez découvrir ou redécouvrir une installation du célèbre photographe J.R., Inside out project, les photographies d’Hubert Killian, fin connaisseur de Taipei, le subtil travail vidéo de Sophie Laly, ou encore les œuvres lumineuses du collectif franco-taïwanais Hellobastworkshop.

Ces œuvres témoignent de la richesse des échanges entre artistes de nos deux territoires. Les artistes français, lorsqu’ils ont la chance de venir travailler à Taïwan, s’y attachent, nouent des relations fortes et fructueuses sur le long terme avec les artistes taiwanais.

A cette occasion, n’hésitez pas à passer voir le stand de la Fondation Carrefour, qui fait depuis des années un travail de proximité formidable au service des communautés taïwanaises, et qui s’engage désormais sur la protection des animaux.

… à noter aussi dans vos agendas

Exposition : « The Future life ; future you – digital machines and Cyborgs »

Une exposition collective de 15 artistes venus du monde entier, qui proposent autant de pistes d’exploration et d’interprétations de ce que sera l’impact du développement de l’intelligence artificielle et des nouvelles technologies sur l’humain, et plus largement sur les contours du monde de demain. Vous pouvez y découvrir l’œuvre de l’artiste français Patrick Tresset qui y présente Human study n°2 : la vanité. 

Informations pratiques

Date : Jusqu’au au 28 janvier 2024
Lieu : Jut Art Museum
Adresse : No. 178號, Section 3, Civic Blvd, Da’an District, Taipei City, Taïwan 106
Tickets : Billetterie sur place
Plus d’informations en cliquant sur le lien suivant.

Pour retrouver toute la programmation culturelle du mois de septembre, cliquez sur le lien suivant.

N’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter gratuite pour vous tenir informé des dernières actualités.

Partager l'article

À propos de l'auteur

  • Muriel

    Professionnelle de la culture en césure à Taïwan, productrice de podcasts et grande amatrice d'expositions, de spectacles et de littérature, je suis à l'affût de ce qui bouge à Taïwan, et ravie de partager mes découvertes !

    Voir toutes les publications

Vous aimez Inside Taïwan ?
Devenez acteur de ce projet

Laisser un commentaire

01.

Abonnez-vous à nos newsletters pour une exploration approfondie de Taiwan

Contenus sponsorisés